single

Dans le cadre de la phase de mise en œuvre du Programme Anti-Corruption et Promotion de l’Intégrité (A-CPI) de l’OMD, la Direction générale des douanes (DGD) du Mali a organisé le 05 octobre 2020 un briefing spécial par visioconférence, qui a rassemblé en ligne 51 postes connectés et 129 participants, (directeurs centraux, chefs de services rattachés, directeurs régionaux, chefs de bureaux et autres cadres du service)

Tenu à partir de 15h sous la présidence de l’inspecteur général Mahamet Doucara, Directeur général des douanes, le briefing à distance via Intranet a vu la participation du directeur général adjoint ; du chef de bureau de contrôle interne ; des directeurs centraux et services rattachés ; de tous les membres de l’équipe Projet A-CPI douanes ; des directeurs régionaux; et de l’ensemble des chefs de bureaux (bureaux spécialisés, principaux et frontières).

Les membres de l’équipe Projet ont informé les participants sur le programme dans ses différentes composantes : présentation du Programme Anti-corruption et promotion de l’intégrité (A-CPI) des douanes du Mali par le lieutenant-colonel Ahmed Ag Boya, chef du Bureau du contrôle interne (BCI) et coordinateur du Projet A-CPI ; plan de mise en œuvre par les douanes maliennes et le cadre des indicateurs des résultats du Projet par le lieutenant-colonel Abdel Kader Sangho, Directeur du centre de formation et de recyclage et expert des programmes OMD ; état d’exécution du projet et point des actions en cours et à réaliser par Bakary Togo, chargé de contrôle au BCI et point focal du projet A-CPI douanes du Mali.

Le Directeur général a prononcé les mots de bienvenue et de salutations traditionnelles. Il a ensuite donné la parole au coordinateur du projet pour sa présentation.

Le coordinateur du Projet Monsieur Ahmed Ag Boya a rappelé que ce programme de l’OMD auquel notre pays a adhéré en décembre 2019 a comme objectif l’amélioration de l’environnement des affaires en matière d’échanges transfrontaliers. Le programme a permis, entre autres, la mise en œuvre de nouvelles mesures de lutte contre la corruption ; la promotion de l’intégrité conformément aux 10 facteurs de la Déclaration d’Arusha Révisée (DAR).

Il a aussi développé les différentes phases du projet à savoir Année 1: phase de cadrage (fin mars 2019) ; Années 2, 3 et 4 : (2020-2023) phase de mise en œuvre avec la 2ème année qui reste un jalon clé de la phase de mise en œuvre ; Année 5: phase de consolidation, et de finalisation du programme.

Le coordinateur du Projet a également expliqué que le programme A-CPI est conçu autour d’une approche de gestion axée sur les résultats avec un cadre des indicateurs de performance clés permettant de suivre l’activité du projet afin d’optimiser les résultats à moyen, court et long termes.

Aussi, il a déroulé le document d’information sur le projet (DIP) élaboré en relation avec l’Organisation mondiale des douanes en avril 2020. Dans sa conclusion, il dira que le projet ACPI est un programme voulu, accepté et entériné par la Direction générale des douanes du Mali. La problématique de la lutte contre la corruption est un phénomène mondial qui transcende les Etats, les sociétés, les religions. C’est avec un grand courage et une profonde lucidité que notre administration s’est engagée dans cette voie en sachant bien que ce n’est pas une sinécure.

Monsieur Abdel Kader Sangho, expert et point focal OMD au Mali a présenté le plan de mise en œuvre et a développé le cadre du résultat du projet avec les différents indicateurs.

Monsieur Bakary Togo, point focal du programme A-CPI Douanes du Mali a déroulé l’état d’exécution du Programme à travers : les actions déjà réalisées ; les actions en cours de réalisation et les actions à réaliser.

Il a ensuite fait la synthèse du rapport sur les résultats du premier sondage sur la perception de l’intégrité des douanes (SPID) pour la Direction Générale des Douanes du Mali effectué du 13 janvier au 07 février 2020.

à la lumière des différentes interventions, certains participants ont posé des questions auxquelles le Directeur général, le coordinateur du Projet et Monsieur Sangho ont donné satisfaction. Ces questions étaient surtout liées aux conditions de vie et de travail des agents, à la sensibilisation et à la communication.

Le Directeur général des douanes, avant de mettre fin à la rencontre, s’est beaucoup appesanti sur l’importance de ce Projet tout en invitant chacun à se l’approprier. Il a renouvelé sa disponibilité totale et a exhorté l’équipe Projet à tout faire pour l’atteinte des objectifs que le Programme A-CPI s’est assignés pour les douanes maliennes.

Enfin, il a instruit le coordinateur du Projet de transmettre à l’ensemble des responsables de l’administration des douanes, tous les documents utiles relatifs audit Programme.

Le Point Focal A-CPI Douane du Mali

Bakary TOGO

Inspecteur des douanes

autho

Ahmadou Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER