single

En collaboration avec l’Organisation mondiale des douanes (OMD), l’administration des douanes du Mali célèbre cette année la Journée internationale de lutte contre la corruption. L’événement, créé en 2003 lors de l’adoption de la Convention des Nations unies contre la corruption (CNUCC), vise à sensibiliser l’opinion publique aux nombreux domaines touchés par la corruption et souligner l’importance de s’attaquer à ce problème afin d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.

En effet, le Mali a signé la Convention des Nations unies contre la corruption (CNUCC), le 09 décembre 2003 et l’a ratifiée le 18 avril 2008. Suite à la ratification, l’administration des douanes, en tant qu’institution publique clé du Pays, est pleinement attachée à son rôle de promotion de l’intégrité. C’est pourquoi, en début d’année, elle a rejoint le Programme anti-corruption et promotion de l’intégrité (A-CPI) de l’OMD. Dans le cadre de cet engagement de cinq ans, la Direction générale des douanes s’engage à améliorer la gouvernance et l’intégrité des douanes du Mali, en mettant en œuvre de nouvelles mesures de lutte contre la corruption, conformément à la Déclaration d’Arusha révisée concernant la bonne gouvernance et l’éthique en matière douanière, reconnue à l’échelle internationale.

Le plan stratégique 2020-2022 de la Direction générale des douanes fait également référence à la lutte contre la corruption et à la promotion de l’intégrité. L’axe n°6 de ce plan concerne le renforcement de l’éthique et de la déontologie au sein de l’administration. à cet égard, elle continuera à élaborer des recueils de bonnes pratiques en matière d’éthique notamment pour :

– la sensibilisation sur la base de la Déclaration d’Arusha Révisée des agents douanes au respect de l’éthique et de la déontologie du service ;

– l’implication du secteur privé dans la lutte contre la corruption.

Ainsi, dans le cadre de la phase de mise en œuvre du Programme anti-corruption et Promotion de l’intégrité (A-CPI) de l’OMD, la Direction générale des douanes (DGD) du Mali a organisé le 5 octobre 2020 un briefing spécial par visioconférence, qui a rassemblé en ligne 51 postes connectés et 129 participants, (directeurs centraux, chefs de service rattachés, directeurs régionaux, chefs de bureaux et autres cadres du service). l’implication du secteur privé dans la lutte contre la corruptio

C’est pourquoi, la Direction générale des douanes du Mali a décidé cette année de célébrer la Journée internationale de lutte contre la corruption. En s’associant à la communauté internationale, l’administration des douanes promeut la confiance, la responsabilité et la transparence, et cherche à éduquer et responsabiliser les agents des douanes et les usagers.

autho

Ahmadou Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER