single

À travers un accord de coopération économique et technique, le gouvernement chinois s’engage à mettre à la disposition de notre pays, à titre de don, un montant de 4,5 milliards de Fcfa destiné à financer des projets qui seront déterminés ultérieurement par les deux parties. La cérémonie de signature dudit accord a eu lieu hier au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Les deux États étaient représentés par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeïni Moulaye et l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali, Zhu Liying. La signature de cet accord de coopération économique et technique est la mise en œuvre des huit initiatives du dernier sommet du Forum de coopération sino-africain (Focac), tenu à Beijing les 3 et 4 septembre 2018. Selon le diplomate chinois, l’utilisation de ce montant sera définie de commun accord par les parties, de telle sorte qu’il soit bénéfique au développement économique et social du Mali et au renforcement de la capacité de ses institutions. Pour Zhu Liying, c’est un nouveau fruit de l’amitié et de la coopération sincères entre les deux grands pays.

L’ambassadeur chinois a, par ailleurs, rassuré que son pays se tiendra toujours aux côtés du Mali.
«À tout moment et en toutes circonstances, nous nous prêtons compréhension et soutien mutuels sur tous les dossiers fondamentaux : la sauvegarde de l’unité nationale, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale, le maintien de la paix et de la stabilité, et le renforcement du développement économique et social», a détaillé Zhu Liying.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a soutenu que le peuple et le gouvernement maliens sont heureux d’avoir un partenaire constant et soucieux du développement socioéconomique du Mali. La signature de cet accord de don, a-t-il indiqué, magnifie les excellentes relations de coopération entre la République du Mali et celle populaire de Chine.

Le chef de la diplomatie malienne est persuadé que cet accord ouvrira davantage la voie à d’autres. «Il vient à point nommé et intervient à un moment de crise et de baisse des revenus de l’État dans un contexte marqué par la maladie à coronavirus», a expliqué Zéïni Moulaye, avant de rassurer que le gouvernement ne ménagera aucun effort en vue d’une utilisation rationnelle de cette importante enveloppe.
Le ministre Zéïni Moulaye a remercié le gouvernement chinois pour ses nombreux appuis en faveur du Mali, notamment dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 mais aussi son apport à la stabilisation du pays.


Oumar DIAKITÉ

autho

Oumar Diakité

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER