single

Impact Hub Bamako a organisé, samedi dernier dans un hôtel de la place, la journée de l’entreprenariat dénommée «Impact Day». Cet événement intervient dans le cadre de son programme phare «The Next Economy» qui a pour ambition de promouvoir l’insertion professionnelle des jeunes à travers l’auto-emploi et qui aspire à améliorer les connaissances, les échanges pratiques et les conditions des jeunes entrepreneurs. La rencontre était présidée par le ministre de la Communication et l’économie numérique, Dr Hamadoun Touré. C’était en présence du conseiller technique, chargé des investissements au niveau du ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des investissements, Demba Tounkara, des décideurs publics, des entrepreneurs, des porteurs de projets et des étudiants.

L’objectif majeur de cette activité était de renforcer le climat des affaires au Mali, de mener des plaidoyers pour l’amélioration des conditions et les opportunités économiques chez les jeunes et influencer positivement l’opinion publique. Il s’agissait aussi de renforcer l’esprit entrepreneurial des jeunes et motiver la communauté locale, créer et renforcer l’écosystème entrepreneurial et le développement des startups et encourager les partenariats d’entreprises. Pour ce faire, la journée a été marquée par des panels de hauts niveaux, des rencontres B2B, des masterclass.

«Nous avons des jeunes qui sont en train de montrer l’exemple de comment développer notre écosystème. Ils ont le courage d’entreprendre et ils veulent impacter sur la vie du Mali. C’est pourquoi, je suis là pour les encourager. Nous sommes en train de mettre en place toute la stratégie pour développer les startups au Mali afin de leur donner un fondement juridique», a expliqué le ministre de la Communication et de l’économie numérique. Pour Hamadoun Touré, cela donnera une certaine impulsion à l’industrie et créera de nouvelles entreprises pour améliorer la culture de l’entreprenariat.

«Le Premier ministre a fait sa déclaration de politique générale au niveau du Parlement, à partir de maintenant nous allons nous mettre au travail pour l’aider à réaliser tous les plans qui ont été mis en place. Le développement des startups et l’accompagnement des jeunes font partie de cela et nous allons y arriver», a indiqué le ministre Touré, avant d’encourager les jeunes à créer des idées et à les partager pour qu’ils puissent être accompagnés.

Le ministre Touré a encouragé les jeunes à développer les startups

La directrice associée Impact Hub Bamako, en charge des programmes et des partenariats a rappelé qu’Impact Hub est la première implantation en Afrique francophone du plus grand réseau d’entrepreneurs au monde. Le réseau Impact Hub concerne plus de 100 hubs et 17.000 entrepreneurs à travers le monde. Selon Doumbia Ramata N’Diaye, leur mission est d’aborder la question urgente du chômage des jeunes maliens en les accompagnant à créer et développer leurs entreprises. «Après cinq ans d’existence, nous avons mené à bien près de 10 programmes. En tout, nous avons eu à former plus de 2.000 jeunes, dont 30 % de femmes, favoriser la création de 145 emplois directs et 53 emplois indirects», a précisé Doumbia Ramata N’Diaye, ajoutant que ces programmes sont exécutés avec différents partenaires, notamment le programme phare The Next Economy, le programme FACEJ, le programme Construire le Mali.

Makan SISSOKO

autho

Makan Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER