single

Le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a rendu publique, mardi dernier, son Rapport mondial 2020 sur le développement humain. Le Mali se classe au 184e rang sur 189 pays et territoires classés, cependant le pays réalise une augmentation de 85.5 % de la valeur de son indice de développement humain (IDH).


Pour cette édition 2020 qui marque le 30è anniversaire de la publication du Rapport sur le développement humain et de la mise au point de l’indice de développement humain (IDH), le PNUD relève avoir établi de « nouveaux indicateurs » pour compléter l’IDH, par la prise en compte de dimensions comme la pauvreté, les inégalités et les disparités entre les sexes.


« Les valeurs et les classements de l’IDH qui figurent dans le rapport de cette année ne sont pas comparables avec ceux des rapports précédents en raison des révisions apportées aux indicateurs constitutifs de l’indice. Afin de permettre l’analyse de l’évolution de l’IDH, le Rapport sur le développement humain 2020 présente les IDH de 1990 à 2019 recalculés à partir de séries de données cohérentes », note le rapport du PNUD.


Ainsi, à travers les nouveaux indicateurs de l’organisme onusien, la valeur de l’IDH du Mali pour 2019 s’établit à 0.434, plaçant notre pays dans la catégorie « développement humain faible ». Le Mali pays se positionne donc au 184e rang parmi les 189 pays et territoires reconnus par l’ONU.


Entre 1990 et 2019, note le PNUD, la valeur de l’IDH du Mali est passée de 0.234 à 0.434 ce qui équivaut à une hausse de 85.5 %. Sur la même période, l’espérance de vie à la naissance au Mali a augmenté de 13.6 années, la durée moyenne de scolarisation a augmenté de 1.6 années et la durée attendue de scolarisation a augmenté de 5.4 années. Quant au Revenu national brut par habitant du Mali, il a augmenté de près de 61.0 %.


Selon la définition, du PNUD, l’IDH est un indicateur synthétique servant à mesurer les progrès réalisés à long terme dans trois dimensions fondamentales du développement humain : une vie longue et en bonne santé, l’accès aux connaissances et un niveau de vie décent.


À noter que la Norvège, la Suisse et l'Irelande occupent respectivement les trois premières places du classement mondial de l'IDH. Maurice (66è rang mondial), Les Seychelles (67è) , et l'Algérie(91è) sont les pays africains les mieux classés.


M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER