single

Le ministre Touré (d) et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a remis, vendredi dernier, des kits de prévention contre la Covid-19 aux faîtières de la presse, dont l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap).
Ces dons d’une valeur de 4,9 millions de Fcfa sont composés de 1.418 masques lavables, 123 dispositifs de lavage de mains et 1.900 bouteilles de gel hydroalcoolique.
La cérémonie était co-présidée par le ministre de la Communication et de l’économie numérique, Dr Hamadoun Touré et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif.

Le nouveau président de la Maison de la presse, Bandiougou Danté était également présent à la cérémonie.
Avant de procéder à la remise symbolique des kits de prévention au ministre de la Communication et de l’économie numérique, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali a rendu un hommage à la presse malienne pour «son professionnalisme et son comportement dans la lutte contre la Covid-19».
«La presse malienne est restée dans son rôle depuis l’apparition de la Covid-19 au Mali, il y a un peu moins d’un an, elle a continué à sensibiliser le public et réalisé des reportages qui ont permis de contrer les fake news», a salué Mahamat Saleh Annadif, en invitant la presse nationale à continuer sur la même lancée «parce que nous n’avons pas encore fini avec la crise sanitaire». «J’espère que ces kits de prévention vous aideront à mieux vous protéger et à protéger votre entourage surtout dans vos activités qui vous exposent tous les jours», conclura le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies.

Le ministre de la Communication et de l’économie numérique abondera dans le même sens. Dr Hamadoun Touré, après avoir rendu hommage à la presse nationale pour «sa maturité dans le traitement de l’actualité sur la Covid-19 depuis l’apparition de la maladie au Mali en mars 2020», a appelé à la vigilance et à une intensification des efforts pour prévenir la 2è vague du coronavirus qui est «plus fulgurante et plus dangereuse que la première, avec des variantes découvertes dans certains pays». «La Covid-19 a plombé les activités, impacté toutes les économies et freiné les mouvements.

Pour soulager les populations, le gouvernement a signé trois protocoles d’accord avec ses partenaires étrangers comme réponses rapides et intégrées à la crise», a rappelé le ministre Touré, ajoutant qu’il est convaincu que le geste de la Minusma aidera la presse malienne à lutter contre la Covid-19.
«Au-delà des kits de prévention contre la Covid-19, il faut voir dans ce geste de la Minusma un appui au paysage médiatique malien pour qu’il puisse continuer à évoluer dans un environnement sain» Le ministre de la Communication et de l’économie numérique a, ensuite, fait une mention spéciale aux médias publics «qui jouent pleinement leur partition dans la vaste campagne de sensibilisation initiée par le gouvernement de Transition».

Fadi Cissé


autho

Fadi Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER