single

Le lot est constitué de réactifs qui permettent de poser le diagnostic

Il est important que chaque Malien apporte sa contribution à la lutte contre la Covid-19. C'est dans cette volonté que Laborex-Mali, une entreprise privée de distribution de produits pharmaceutiques, a remis, le 30 décembre dernier, au ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, un lot important de tests sérologiques rapides et de gel hydroalcoolique. La cérémonie s'est tenue dans les locaux dudit département en présence du pharmacien responsable de Laborex, Dr Souleymane Saouti Traoré et du directeur commercial, Bouna Diallo.
Le don est constitué de 1.000 litres de gel hydroalcoolique et de 5.000 tests sérologiques rapides. Dans une interview accordée à la presse, le ministre de la Santé et du Développement social a expliqué que cette donation permet de renforcer la capacité des laboratoires dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. «Depuis que cette deuxième vague d'épidémie a commencé, nous saluons l'accompagnement des donateurs», a-t-elle affirmé, avant d'ajouter que ce don rentre dans le cadre du partenariat public-privé.

Dr Fanta Siby a souligné que ce don est particulier parce qu'il est constitué de réactifs qui permettent de poser le diagnostic et renforcer notre stock. «Nous les remercions et transmettons les félicitations du gouvernement à leur conseil d'administration», a ajouté Dr Siby. Le chef du département de la Santé a invité la population à respecter les gestes barrières notamment la distanciation, le port des masques et le lavage des mains au savon.
Dr Fanta Siby a également rendu hommage aux personnels socio-sanitaires qui luttent d'arrache-pied contre le coronavirus. Pour sa part, Dr Souleymane Saouti Traoré, pharmacien responsable à Laborex, a expliqué que l'objectif de ce don est de contribuer à renforcer le stock de tests en vue d’aider le gouvernement dans la lutte contre la Covid-19.


Mohamed D. DIAWARA

autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT
editor

Sikasso: sos pour le Tata

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER