single

Dès l'annonce ce vendredi du décès du président de l'Union pour la République et la Démocratie Soumaila Cissé, les réactions fusent de toute part.


Du chef de l'Etat à la classe politique, en passant par les organisations internationales présentes au Mali, sans oublier ses partisans tous rendent hommage à l'homme politique.


«C'est avec une affliction profonde que j'ai appris le décès de notre frère Soumaila Cissé. Comme moi, des millions de nos compatriotes ainsi que des citoyens d'autres pays sont sous le choc », a declare le Chef de l'Etat Bah N'Daw dans un message de condoléances.


Son homologue nigérien Mahamadou Issoufou en a fait de même. «Je viens d'apprendre la disparition de Soumaila Cissé, chef de l'opposition malienne, que j'ai reçu récemment à Niamey. J'adresse mes sincères condoléances à sa famille, aux militants de son parti et à l'ensemble du peuple », a réagis le président du Niger.


«J'ai appris avec peine le décès de Soumaïla Cissé, ancien président de la commission de l'Uemoa et figure historique de la vie politique malienne. Au nom du Sénégal, je présente mes condoléances émues à sa famille, au Président Bah N'daw et au peuple malien frère », a de son côté écrit le président sénégalais Macky Sall sur twitter.


Le Premier ministre Moctar Ouane a aussi rendu hommage à Soumaila Cissé. « C’est avec une vive tristesse, que nous recevons la nouvelle du décès de l’Honorable Soumaïla Cissé. Avec lui, notre pays perd un de ses meilleurs cadres et un responsable politique d’envergure. », écrit-il dans un communiqué de la Primature.


Une autre réaction est venue du représentant des Nations Unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif. Le chef de la Minusma a salué un « grand homme politique malien » qui « est non seulement un grand homme d’Etat, mais fait partie de ces Africains qui, par leur comportement, forcent le respect et l'estime ».


Dans la classe politique nationale, les réactions se sont également multipliées au niveau des responsables des partis. «Le Mali perd en lui un de ses plus valeureux fils et une de ses plus grandes fiertés », s’est exprimé l’ancien Premier ministre Soumailou Boubeye Maiga, president de l’Asma-CFP.


Aussi ancien Premier ministre, Moussa Mara a qualifié le mort de Soumaila Cissé de « terrible nouvelle » pour le Mali. « Le Mali perd en lui un de ses plus valeureux fils et une de ses plus grandes fiertés », a poursuivi le leader du parti Yelema.


« La mort Soumaila est un séisme », s'est exclamé Tiébilé Dramé dans un communiqué du Parena. Leader du Parena a aussi salué le « leadership et de la remarquable contribution de Soumaïla Cissé à la préservation du cadre républicain ainsi que des acquis démocratiques, fruits de la lutte pluri-décennale des forces politiques et de la société civile du Mali ».


Housseini Amion Guindo s'est lui dit « triste d'apprendre le décès de » de son « frère Soumaïla Cissé ». Et le président de la Codem d'ajouter : « Il aura été à sa façon de tous les combats pour notre pays ».


« Nous avons appris avec consternation et une profonde affliction le décès de notre frère, ami et camarade, Soumaila Cissé, Président du FSD et de l'URD », selon Dr Bokary Treta, président du RPM.


« Au-delà d'un chef de parti, Soumi Champion était une personnalité d'envergure internationale qui laissera un grand vide au Mali et en Afrique », a soutenu Aliou Boubacar Diallo président d'honneur de l'ADP-Maliba dans une déclaration.


Mohamed Ould Mahmoud de la Coordination des Mouvements de l’Azawad(CMA), a indiqué avoir appris avoir une « grande tristesse le décès de l’honorable Soumaila Cissé ». « Le Mali perd un grand homme d’État », a-t-il ajouté.


M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER