single

À la veille de la tenue du sommet de N'Djamena, les présidents malien et tchadien ont posé un acte symbolique qui a un lien direct avec l'objet de la rencontre : rendre hommage aux soldats martyrs tchadiens. Le maréchal Idriss Deby Itno, a inauguré dimanche, à N’Djaména, à la place de la Nation, le monument aux Martyrs dédié à tous les soldats morts sur les différents théâtres d'opérations militaires.

Idriss Deby Itno s'est incliné, en hommage aux valeureux soldats tués au front. À la suite d’Idriss Deby Itno, le président de la Transition Bah N'Daw, à son tour, a sacrifié à cette tradition à la place de la Nation. Il était accompagné par les ministres de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant colonel Abdoulaye Maïga, des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeïni Moulaye, de l'Economie et des Finances, Alhousseini Sanou.
Après cette cérémonie, le président de la Transition Bah N'Daw a été immédiatement reçu en audience par le président tchadien Idriss Deby Itno au Palais présidentiel de N'Djaména. Les deux chefs d'État ont fait un large tour d'horizon de la coopération bilatérale entre les deux pays. La sécurité est le sujet qui préoccupe tous les dirigeants des pays membres du G5 Sahel avec la tenue, demain, du sommet de N'Djamena.
Le président français Emmanuel Macron n'y prendra pas part en raison de la fermeture des frontières de la France à tous les pays non européens, selon certaines sources citant l'Élysée.
Le sommet du G5 Sahel à N'Djamena offrira l'occasion au président en exercice sortant, le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, de présenter son rapport sur l'évaluation du Sommet de Pau qui s'est tenu il y a un peu plus d'un an.
Envoyé spécial
M. COULIBALY
autho

Moriba Coulibaly

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER