single

Dans le souci d’améliorer la communication de son département, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mohamed Salia Touré, a réuni, hier, les responsables des services centraux et rattachés à son département pour l’adoption d’un plan de communication.
D’entrée de jeu, le ministre Touré a fixé le cap en annonçant les résultats attendus de cette rencontre. «À l’issue de ces travaux, nous allons améliorer et sécuriser notre communication interne par la digitalisation effective de nos services, la gestion de nos courriers, le contrôle des tâches, le suivi des dossiers par les usagers, les demandes d'information sur les offres du ministère et de ses structures.

Cela en ligne et en mettant à disposition un numéro vert, un service de Web SMS pour communiquer en toute simplicité. Nous allons optimiser le service d'envoi automatisé de messagerie en masse, créer une proximité entre le département et les directions régionales et informer en temps réel sur les activités. Ainsi, notre communication digitale sera innovée et nous rapprochera davantage des usagers», a-t-il détaillé. L’initiative se justifie, selon Mohamed Salia Touré, par un souci de performance et de cohérence. Cette quête nécessaire d’harmonie «nous pousse à coller aux exigences des citoyens en matière de communication». Surtout que les Maliens sont de plus en plus actifs dans le débat public et accomplissent leur devoir de contrôle citoyen des actes posés ou pris en leurs noms à travers les médias traditionnels et les réseaux sociaux, a-t-il soutenu.

A ce titre, «votre travail est essentiel quant à la perception que les populations auront de nos actions. Vous avez atteint des résultats tangibles dans la diffusion de notre vision et de notre programme. Notre département en tire aujourd'hui une certaine sympathie auprès de la population», a constaté le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.
Pour le ministre Touré, cette stratégie de communication, si elle est validée, doit accentuer leur coordination et renforcer la communication en déclinant la vision du département, tout en annonçant les axes de communication interne, externe, digitale et transversale pour plus de fluidité, de simplicité, de sécurité et de professionnalisme.
Toute chose qui permettra, selon le ministre, d’aider la Transition dont la feuille de route est axée sur des missions de sécurité, de préparation des élections pour mettre en perspective des réformes conduisant à la paix et au développement.



Makan SISSOKO

autho

Makan Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER