single

Le Partenariat a pour mission de promouvoir la gestion intégrée des ressources en eau

Le Partenariat national de l’eau (PNE-Mali) a tenu hier sa 10è Assemblée générale. L’ouverture des travaux a été présidée par le directeur national adjoint de l’hydraulique, Djoouro Bocoum représentant le ministre des Mines, de l’énergie et l’Eau. C’était en présence des présidents du PNE-Mali, Navon Cissé et du Partenariat régional de l’Eau pour l’Afrique de l’Ouest (GWP-AO), Pr Amadou Hama Maïga. La présente Assemblée a regroupé tous les acteurs du secteur de l’eau. Au cœur des échanges, le bilan des activités menées courant 2020, le Projet de programme de travail de l’année 2021 et la diffusion du premier annuaire (Gire). Ce document est un recueil des bonnes pratiques en matière de gestion des ressources en eau au Mali.

En ce qui concerne le bilan de l’année 2020, le président du PNE-Mali s’est félicité des résultats probants obtenus, malgré le contexte difficile. Il s’agit, entre autres, de l’élaboration d’un annuaire de gestion intégrée des ressources en eau (Gire), la signature d’un protocole de collaboration avec le Partenariat néerlandais de l’eau et le démarrage du Programme mondial d’appui à l’accréditation de la mise en œuvre de la Gire au Mali en partenariat avec le GWP-AO, a relaté Navon Cissé. S’y ajoute, selon lui, l’organisation conjointe avec le GWP-AO et l’ABV de l’atelier technique national des acteurs sur les résultats et recommandations de l’évaluation des capacités et des besoins en matière de prévision et d’alerte aux inondations et à la sècheresse dans le bassin de la volta.

Pour sa part, Djoouro Bocoum a trouvé que l’atteinte des objectifs pour la mise en œuvre de la Gire et l’appropriation des cibles des Objectifs de développement durable (ODD) à tous les niveaux exigent la mobilisation de l’ensemble des acteurs. D’où l’importance, selon lui, du rôle du PNE-Mali qui œuvre depuis sa création, en 2003, pour le renforcement des capacités des acteurs nationaux en matière de Gire.
à cet effet, le représentant du ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau a exhorté les participants à une grande assiduité en vue de formuler des recommandations pertinentes visant l’accélération de la mise en œuvre du Gire, seul gage de l’atteinte des ODD au Mali.
Rappelons que le Partenariat nationale de l’eau du Mali, a pour mission de promouvoir la gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle nationale.

Babba B. COULIBALY

autho

Babba B. Coulibaly

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER