single

Une photo de famille des étudiants avec les responsables de l’Amap

Les étudiants de la 1ère année de l’école supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC) ont visité, hier, les différents services de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap). Pour la circonstance, ils étaient accompagnés de l’assistant du directeur des études de l’école, Alpha Cissé. À leur arrivée, les futurs journalistes ont été accueillis dans la salle de réunion par le directeur général, Bréhima Touré et son adjointe Christiane Diallo. à ceux-ci, ils ont posé des questions relatives aux conditions de travail, au fonctionnement et à l’organisation de l’Amap.

En réponse, le directeur général a survolé les grands chantiers notamment le lancement du magazine : L’Essor genre et la création du nouveau magazine : L’Essor régions.
La cohorte d’étudiants guidée par le secrétaire général de la rédaction de l’Essor, Moriba Coulibaly, a successivement visité la salle de rédaction du Quotidien national, la rédaction centrale, la direction de la publicité, le service de numérisation et d’archivages, la section photo et l’imprimerie.

Au niveau de la section photos, les photographes Oumar Diop et Magassa Bounama leur ont expliqué l’importance de la photo dans le journalisme. Au niveau du service en charge des archives, les visiteurs ont appris les différents processus de numérisation des clichés. Ils ont été informés de l’existence d’archives concernant plusieurs faits marquant l’évolution de notre pays, avant l’indépendance jusqu’à nos jours. Il s’agit notamment des clichés photos de l’ancien président de la République, Modibo Keïta, s’adressant «aux Européens du Mali» le 21 juin 1959.

Au terme de l’immersion, l’assistant du directeur des études à l’ESJSC, a déclaré : «C’est une satisfaction globale comme chaque année. On est toujours bien accueilli à l’Amap. Cela encourage les étudiants à y venir. Il est important de garder la relation entre nos deux structures.» Alpha Cissé a rendu hommage à l’Amap et à son ancien directeur, Souleymane Drabo, un des encadreurs de l’école.

Interrogée, l’étudiante Ramata Traoré confirmera que cette visite a permis aux visiteurs de comprendre l’importance des photographes dans le métier. «Nous venons pour apprendre comment l’Essor est édité. Cette visite nous a donné davantage l’amour de la presse écrite. Chaque jour à l’école, nous recevons l’Essor. Il y a des articles passionnants», confirmera-t-elle, ajoutant que le journal met généralement les informations gouvernementales à sa «Une».

Pour sa part, Inza Traoré, responsable de la Licence 1, s’est dit impressionné par «la diversité des tâches et la manière dont le travail est organisé à l’Amap». L’Essor est une presse sur laquelle on peut toujours compter, a-t-il reconnu.

Makan SISSOKO

autho

Makan Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER