single

Les opérations de rapatriement de la dépouille mortelle de Soumaila Cissé décédé à Paris sont entièrement prises en charge par le budget national. Le décès de l'ancien chef de file de l'opposition a suscité de nombreuses réactions émues au Mali.


Pour manifester la solidarité de la nation à la famille du défunt, le président de la Transition, Bah N’Daw ainsi que le Premier ministre, Moctar Ouane, se sont entretenus, vendredi 25 décembre 2020, au téléphone avec Mme Cissé Assitan Traoré, veuve du regretté Soumaïla Cissé. Les deux personnalités ont également échangé avec Pr Salikou Sanogo, premier vice-président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), le parti politique de Soumaïla Cissé.


« Le Chef de l’Etat et le Chef du Gouvernement ont présenté, en leur nom et au nom du Gouvernement et du Peuple maliens leurs condoléances attristées à la famille du défunt », note un communiqué émanant de Koulouba. La présidence précise également que « Mme Cissé Assitan Traoré a accepté l’offre faite par le Gouvernement malien de prendre en charge les opérations de rapatriement de la dépouille mortelle ».

Par ailleurs, « l’Ambassade du Mali à Paris a reçu instructions d’assister la famille de feu Soumaïla Cissé à cette fin », informe la même source. Pour l’heure, aucune date n’est donnée pour le rapatriement du corps de l’illustre disparu. De même, le programme des funérailles n’est pas connu. Il est seulement dit qu’il sera inhumé dans son pays avec tous honneurs dus à son rang.


M. TOURÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER