single

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga, a présidé hier l’atelier de lancement de la formulation du projet «Soutien opérationnel à la continuité et à la légitimité de l’État (SOCLE) », dans les locaux de son département. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, de l’ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer et des représentants de plusieurs départements concernés par le projet.
Le projet (SOCLE) est financé par l’Agence française de développement (AFD), à hauteur d’environ 7,5 milliards Fcfa, pour une durée de trois ans (2021-2024). Son objectif principal est d’assurer une meilleure articulation de l’action publique basée sur un renforcement de la présence de l’État à travers une amélioration de l’offre de fourniture des services rendus aux populations dans les régions bénéficiaires : Gao, Ménaka et Douentza.

Il convient de rappeler l’existence de plusieurs projets communs dans le secteur de la décentralisation et financés par l’AFD avec l’accompagnement du gouvernement. Ces projets concernent les domaines de la gouvernance et du développement local à travers différents portefeuilles. Il s’agit, entre autres, du projet Sécurité et développement au Nord du Mali (SDNM 2), du projet 3 frontières (3F), du projet d’Appui au développement des territoires ruraux des Régions de Ségou et de Tombouctou (PADER). Selon le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, à ces projets s’ajouteront très bientôt le projet SOCLE en plus de la troisième phase du projet SDNM d’un montant attendu de 11 milliards Fcfa.

Le ministre Maïga a expliqué que le Projet SOCLE s’inscrit en droite ligne des priorités de la feuille de route de la Transition telle que assignée au gouvernement par le chef de l’État, Bah N’Daw. «En effet, la Charte de la Transition se fixe comme objectif notamment la restauration de l’autorité et l’utilité sociale de l’État à travers la fourniture des services sociaux de base », a-t-il rappelé. Raison pour le chef du département en charge de la Décentralisation, d’inviter les différents acteurs à une réelle implication pendant la phase de formulation.
Le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga a réitéré sa reconnaissance à l’endroit de la France pour ses multiples appuis au Mali. Il a singulièrement salué les efforts de la force Barkhane aux côtés des Forces armées maliennes dans la lutte contre le terrorisme.
L’ambassadeur de France dans notre pays a indiqué que le Projet SOCLE s’inscrit dans la continuité des appuis de son pays au Mali. Pour Joël Meyer, ce projet ambitionne de s’inscrire dans le sillage des efforts sécuritaires déployés par Barkhane et les FAMa, dans cette région en accompagnant le retour d’un État positif et des services sociaux de base.

Aboubacar TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER