single

Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture

Divers programmes d’appui bilatéral ou multilatéral dans les secteurs de la sécurité, du développement et de la gouvernance sont mis en œuvre dans la Région de Ségou. Mais un problème de coordination peut compromettre les résultats si l’on y prend garde.
Pour pallier ce problème, le gouverneur de la Région de Ségou a organisé, mardi dernier, dans les locaux du gouvernorat, une rencontre d’échanges entre les différents intervenants nationaux et internationaux qui œuvrent pour la stabilisation et le retour de la paix dans les régions du Centre, particulièrement Ségou
La cérémonie était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur, Siné Dembélé, en présence du secrétariat permanent du Cadre politique de gestion de la crise du centre, Boubacar Gaoussou Diarra, du maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhoum Diarra et de la responsable du projet d’appui à la stabilisation du Centre du Mali, Emily Knowles. Ces échanges tripartites (État-collectivités-partenaires) visent à harmoniser les actions menées en direction des communautés pour le retour de la paix et la stabilisation de Ségou.

Il est utile de rappeler de rappeler que depuis quelques années, la Région enregistre des violences. Selon Boubacar Gaoussou Diarra, en plus de l’enracinement de la Katiba Macina qui continue à alimenter la spirale de la violence, la dégradation générale de la sécurité, s’est aussi traduite par l’érection de groupes d’auto-défense communautaires, le développement d’un banditisme de grand chemin. Pour lui, un fait plus préoccupant, reste les conflits intercommunautaires qui font fuir des milliers de personnes, détruisent les moyens de subsistance et provoquent la généralisation de la famine dans la Région. Il a aussi souligné que les attaques contre les forces de défense et de sécurité, les représentants de l’Etat, les assassinats ciblés, les vols de bétail, les pillages de récoltes viennent assombrir un paysage d’insécurité qui compromet de plus en plus la résilience des populations.

À l’en croire, la crise qui frappe le Centre du Mali requiert une réponse globale et holistique d’où la tenue de cette rencontre pour éviter le chevauchement des initiatives et favoriser une meilleure planification des interventions dans une action concertée avec les autorités régionales. Il s’agit aussi d’encourager la mutualisation des moyens pour avoir plus de cohérence dans les efforts de développement et de communication. Pour le secrétariat permanent du Cadre politique de gestion de la crise du centre, la rencontre renforcera les liens entre développement et action humanitaire dans une approche intégrée, seule à même de nous permettre de venir à bout de la crise.
Le directeur de cabinet du gouverneur a salué l’initiative qui est fondamentale pour la stabilisation de la Région Ségou, en proie à l’insécurité.

Mamadou SY
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER