single

La ministre a constaté la régénération naturelle réussie de ce massif forestier

La ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme Bernadette Keïta, à la tête d’une forte délégation, a effectué le jeudi 10 décembre 2020 une visite de terrain dans la Région de Ségou. Pour la circonstance, elle était accompagnée du maire de la Commune urbaine de Ségou, Nouhoun Diarra et du nouveau directeur national des Eaux et Forêts, Ousmane Sidibé.

La délégation a successivement visité le site de décharge d’ordures située au niveau de l’ORTM, la station d’épuration ainsi que les forêts classées de Fanzana et Faïra. Cette descente sur le terrain a permis à la ministre en charge de l’Environnement de non seulement s’imprégner des conditions de travail de ses agents, mais aussi de la réalité de nos forêts classées ainsi que le problème de gestion des déchets qui se pose avec acuité dans la Région de Ségou.
La première étape de cette visite a concerné la décharge d’ordures située près des installations de la station régionale de l’ORTM. Sur place, la délégation a pu remarquer que les déchets solides brûlés et souvent emportés par les vents en pleine ville polluent gravement l’air. De par sa position géographique, l’espace serait inapproprié au déversement d’ordures et constitue un réel danger en raison des risques d’incendie.

Après cette étape, la délégation a mis le cap sur la station d’épuration de 2 hectares située au niveau de la ferme agro-pastorale de Soninkoura. Ici, les travaux de construction de la station de traitement des boues de vidange sont à l’arrêt en raison d’insuffisances administratives. Face à cette problématique, la cheffe du département a promis de peser de tout son poids pour que les travaux puissent redémarrer le plus rapidement possible, ce qui contribuera à la dépollution des eaux usées.

Classées en 1954, les forêts de Fanzana et de Faïra couvrent respectivement 6.300 hectares et 3.200 hectares de superficie. Les deux massifs forestiers renferment plusieurs espèces (l’acacia, l’eucalyptus, le néré, le dattier du désert, etc.). Sur place, la délégation ministérielle a pu constater la forte régénération naturelle obtenue grâce au dispositif de sécurisation des lieux. Mme Bernadette Keïta a saisi l’occasion pour féliciter l’élue de la Commune rurale de Pélengana, Mme Diabaté Mariam Bamba, pour toutes les actions qu’elle entreprend au quotidien pour la protection et la sauvegarde de nos réserves naturelles.

Le point d’orgue de cette visite a été la rencontre avec les organisations en charge de l’Assainissement et du Développement durable de la Cité des Balanzans. Les échanges ont porté principalement sur les défis à relever et les contraintes que ces différents acteurs rencontrent. Ces derniers ont proposé des mesures, dont la mise en place d’une décharge finale pour résoudre l’équation de la gestion des déchets et favoriser leur valorisation, l’accompagnement des Groupements d’intérêt économique (GIE), le renforcement des capacités des acteurs, l’aménagement des dépôts de transit et d’une décharge finale et la sensibilisation des populations.


Mamadou SY
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER