single

Les bénéficiaires ont remercié le partenaire financier pour ce geste de solidarité

La Fondation des États-Unis pour le développement en Afrique (USADF) a signé vendredi dernier une convention de financement de 100.820.485 Fcfa avec l’Union des sociétés coopératives «Sabati» des femmes productrices de céréales et des légumineuses de la Commune rurale de Zantiébougou.
La cérémonie de paraphe des documents a eu lieu dans le village de Zantiébougou (Cercle de Bougouni), en présence du coordinateur national de l’USADF, Moussa Gadio, de la présidente de l’Union des sociétés coopératives «Sabati» des femmes productrices de céréales et de légumineuses de la Commune rurale de Zantiébougou, Korotoumou Koné et des autorités locales. Cette subvention appuie l’Union dans son ambition de développement et de promotion de la commercialisation de céréales et de légumineuses au Mali.
L’USADF est une agence du gouvernement américain spécialisée dans le financement des micros entreprises et des PME en Afrique. Elle a été créée par le congrès américain en 1980. Sa philosophie repose sur le développement de l’Afrique par les Africains. Son financement va directement aux entreprises bénéficiaires qui gèrent elles-mêmes les fonds.
Moussa Gadio rappellera que l’USADF intervient au Mali depuis 1986 et octroie des subventions à des entreprises opérant dans les domaines de l’agriculture et des énergies renouvelables. Il y a aussi un volet de financement de l’entreprenariat jeune.

Son portefeuille actuel assure le financement de 13 micros-entreprises et PME aux différentes régions du Mali pour un montant estimé à 1.048.704.521 Fcfa. Cet investissement bénéficie à plus de 9.000 producteurs dont 30% de femmes.
Pour Moussa Gadio, ce financement couvre une période de trois ans. Il permettra à l’union Sabati d’acquérir des équipements et du personnel adéquat en vue d’améliorer son système de production, de conditionnement et de distribution de produits. Avec cet appui, a-t-il ajouté, l’union Sabati triplera son volume de commercialisation et son chiffre d’affaires. Il permettra de créer plus d’emplois pour les jeunes et plus de revenus pour les productrices.
Pour sa part, le conseiller à la mairie de Zantiébougou, Segui coulibaly, a indiqué que cette subvention qui vient d’être octroyée par l’USAEF permettra de renforcer le développement et la cohésion dans la Commune de Zantiébougou.
«Nous sommes très ravis de recevoir ce financement. Notre Commune regroupe 43 villages, nous allons tout faire pour que chacun de ces villages puisse en tirer le maximum de profit », a-t- il dit.
Le sous-préfet de l’Arrondissement de Zantiébougou a remercié l’USADF pour avoir pensé à la Commune de Zantiébougou surtout aux femmes qui mènent presque toutes les activités contribuant au bon développement de la Commune.

«Les partenaires de l’union Sabati ne se sont pas trompés en les appuyant. Nous sommes fiers de recevoir cet accord de subvention. Nous ferons tout pour accompagner ces femmes battantes pour qu’elles puissent bénéficier d’autres financement», a-t-il dit. De son côté, la présidente de l’Union des sociétés coopératives «Sabati» des femmes productrices de céréales et de légumineuses de la Commune rurale de Zantiébougou a remercié l’USADF pour sa solidarité, avant de faire des bénédictions pour le renforcement de leur coopération. Selon Korotoumou Koné, cette subvention va permettre de réduire les peines de l’ensemble des coopératives féminines de la Commune de Zantiébougou et aussi de mieux soutenir les foyers. «Nous voulons que tous les paysans tirent profit de ce financement car il concerne toute la Commune», a-t-elle souhaité. Auparavant, le coordinateur national de l’USADF Moussa Gadio avait expliqué en détail le contenu du document d’accord relatif aux grandes orientations de l’USADF. Avant de procéder à la signature du document avec les femmes de l’Union des sociétés coopératives «Sabati».



Makan SISSOKO

autho

Makan Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

TWITTER