single

Le ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Dr Hamadoun Touré a présidé les travaux

L’Agence nationale de communication pour le développement (ANCD) a tenu jeudi dernier les 9ème et 10ème sessions de son conseil d’administration dans la salle de réunion du Musée national. C’était sous la présidence du ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Dr Hamadoun Touré, en présence de son directeur général, Amadou Ombotimbé.
Pour l’exercice 2021, le budget prévisionnel se chiffre en recettes et en dépenses à 766.762.000 Fcfa contre 756.762.000 Fcfa l’année dernière, soit une légère augmentation de 1,3%. Cette hausse, selon Dr Hamadoun Touré, s’explique par un léger accroissement de la subvention de l’État sur l’exercice 2021. Il a aussi expliqué que le budget prévisionnel 2021 s’inscrit dans une logique de défi de consolidation des acquis et de leur renforcement dans le cadre de la mission de service public assignée à l’ANCD. Il s’agit notamment de l’élaboration des messages d’information, de sensibilisation, de communication sur les thèmes d’actualité, tels la maladie à coronavirus, le processus de paix et de réconciliation nationale, ainsi que la cohésion sociale.

Par ailleurs, Dr Touré s’est réjoui de constater que l’ANCD a entrepris, au cours de l’année 2020, la modernisation de ses équipements avec l’acquisition de nouvelles caméras, des drones, la numérisation de ses archives audiovisuelles et l’aménagement des studios d’enregistrement pour engranger des recettes auprès des promoteurs de chaînes TV/Radios privées grâce à la production d’émissions.
Pour rendre l’ANCD plus attractive, le ministre a rappelé qu’un vaste plan d’actions marketing a été mené au cours de l’année écoulée, sans oublier la mise en place de nouvelles approches. Selon lui, l’Agence doit poursuivre cet élan amorcé, en déployant plus d’efforts au cours de l’année 2021 pour accroître davantage ses ressources propres malgré un contexte économique difficile marqué par l’insécurité, une situation sanitaire préoccupante avec la pandémie à coronavirus. Signalons que sur le plan financier, les résultats obtenus sont en deçà des attentes.
Sur une prévision de 320 millions Fcfa, l’Agence n’a pu mobiliser que 241.109.495 Fcfa, soit un taux de réalisation de 75,35%.

Pour sa part, le directeur de l’ANCD a souligné qu’en 2020, sa structure a réalisé beaucoup d’activités de marketing et de communication afin de pouvoir relancer les activités.
«Nous avons démarché les partenaires gouvernementaux, les ONG et toutes les structures qui avaient des besoins de communication afin de les aider à élaborer leurs stratégies de communication. Nous avons aussi participé à beaucoup d’évènements au plan national pour marquer notre présence en tant qu’agence de l’État créée à cet effet. Nous avons élaboré avec certains partenaires des séries télévisées sur les violences basées sur le genre, en partenariat avec le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille», a ajouté Amadou Ombotimbé.



Fadi CISSÉ

autho

Fadi Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER