single

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré, hier dans un hôtel de la place, le président par intérim du Comité interparlementaire du G5-Sahel (CIP-G5 Sahel), par ailleurs président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé. Au cours de cette rencontre, Alassane Bala Sakandé a fait le point de la 2è Assemblée plénière du CIP-G5 Sahel tenue la semaine dernière à Bamako.

Aussi, les deux personnalités ont échangé sur la situation de notre pays, afin de « voir quels sont les leviers à ce niveau, pour un retour à une vie constitutionnelle normale ». D’après le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, le chef du gouvernement a fait le point de ce qui a été fait comme travail depuis sa nomination.

«Nous, en tant que parlementaires, il nous appartient de pouvoir accompagner cette dynamique par, naturellement, la mise en place d’un certains nombre de lois et faire en sorte que nous puissions repartir sur de nouvelles bases», a indiqué Alassane Bala Sakandé. Pour lui, les Maliens doivent retenir que personne ne pourra venir faire leur bonheur sans eux. «C’est vrai que dans les circonstances comme ça, on a besoin de l’aide des pays voisins et des partenaires, mais il revient aux Maliens de prendre en main leur destinée. Et c’est comme ça que les choses peuvent avancer et qu’on peut arriver à des résultats tangibles», a déclaré Alassane Bala Sakandé.


Bembablin DOUMBIA

autho

Bembablin Doumbia

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER