single

Un des véhicules calcinés dans l’assaut

Le poste frontalier de Hèrèmakono, situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Sikasso, a été attaqué hier lundi entre 2 heures à 3 heures 30 minutes par une cinquantaine d’hommes lourdement armés. Les assaillants ont mis le feu au bâtiment de la douane, brûlé 16 véhicules dont trois appartenant à des douaniers en service.

Au niveau du poste de la gendarmerie, trois véhicules ont été calcinés ainsi que le bureau.
Deux chauffeurs en transit avec des véhicules importés ont été également atteints.
L’un a succombé à ses blessures et l’autre, grièvement blessé à la jambe, a été admis à l’hôpital pour des soins. Selon les services de sécurité, les impacts des balles sont toujours visibles sur les bacs de sable installés pour renforcer la sécurité du poste. Les renforts ont été immédiatement dépêchés à partir de Sikasso.


Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

autho

Fousseyni Diabaté

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER