single

Bill Lytle (d),directeur général de B2Gold-Mali

La société minière employait 2.053 Maliens et 130 expatriés à la fin de 2020. Sa durée de vie restante est de 10 ans

En 2020, la contribution de B2Gold-Mali à l’économie malienne se chiffre à environ 34 milliards de Fcfa en salaires et avantages sociaux aux employés. La compagnie minière dit avoir payé près de 162 milliards de Fcfa à l’état. Son apport total à notre pays, sur la période 2016-2020, tourne autour de 306 milliards de Fcfa. Les investissements communautaires s’élèvent à environ 2,1 milliards de Fcfa, et près de 82 milliards de Fcfa ont été injectés dans l’achat de produits. Le directeur général de B2Gold-Mali, Bill Lytle, l’a annoncé hier lors d’une conférence de presse organisée au siège de la société, à la Cité du Niger.

Lors de cette rencontre avec la presse, les responsables de B2Gold-Mali ont fait le point des réalisations annuelles. Intervenant à cet effet, le conférencier a révélé qu’en 2020, la mine de Fekola a produit environ 622.000 onces d’or, soit près de 18 tonnes d’or. Au cours du 1er trimestre de 2021, la mine de Fekola a produit 125.088 onces d’or, soit 7% (8.088 onces) de plus que prévu. «En 2021, la mine de Fekola devrait produire entre 530.000 et 560.000 onces d’or (environ 16 tonnes) à des coûts de production compris entre 405 et 445 dollars US (environ 245.000 Fcfa) par once. Le prix de revient global (PRG) est compris entre 745 et 785 dollars US (près de 432.000 Fcfa) par once», a expliqué le patron de B2Gold-Mali.

Concernant le nombre d’employés, la société minière employait 2.053 Maliens et 130 expatriés à la fin de 2020. «Nous continuons à maintenir des taux d’emplois locaux élevés en ciblant les efforts de recrutement aux niveaux local et national. Depuis janvier 2021, nous avons créé 242 emplois, 185 personnes d’entre eux ont pris place à ce jour», a laissé entendre Bill Lytle.

Au plan du développement communautaire, le responsable minier a fait savoir que de nouveaux projets ont été présentés et adoptés par le comité de développement communautaire de Kéniéba au titre de l’exercice 2021. Au total, dix projets ont été présentés et validés par le comité au profit des villages et hameaux de Fadougou, Medinandi, Tintiba, Malea, Bilaliba, Kolomba et Sokondo plus Fekola et Betekily, a-t-il précisé. Leur coût total est estimé à 300 millions de Fcfa, selon Bill Lytle, qui a ajouté que la société s’est engagée à verser près de 300 millions de Fcfa en soutien au plan d’intervention gouvernemental Covid-19, dont des fonds pour des fournitures médicales indispensables.

Le gouvernement du Mali est un partenaire clé de la mine de Fekola S.A. 80% des actifs de cette compagnie qui opère dans le Cercle de Kéniéba, sont détenus par B2Gold et 20% par l’état malien. « Le Projet Fekola est exploité dans le cadre d’une convention signée sur la base du Code minier de 2012. La construction de cette mine a été finalisée avec succès fin septembre 2017. Elle a été officiellement ouverte en janvier 2018», a expliqué Bill Lytle.

Fekola est une mine à ciel ouvert disposant d’une usine conventionnelle exploitée par son propriétaire. Agrandie à deux reprises, l’usine peut actuellement produire 7,5 millions de tonnes de minerais par an. Le projet a une durée de vie restante évaluée à 10 ans. «Fekola S.A voit un potentiel important d’extension de sa durée de vie grâce à nos succès d’exploration à Menankoto Sud et Bantako Nord», a annoncé le directeur général de B2Gold-Mali.

Babba B. COULIBALY

autho

Babba B. Coulibaly

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER