single

Le correspondant de l’AMAP et de l’ORTM à Bla, Bakary Keïta a définitivement déposé sa plume. L’illustre disparu a été conduit mardi dernier, à sa dernière demeure au cimetière de Bogola à Bla.

Bakary Keïta a été brutalement arraché à l’affection de tous ce lundi à l’âge de 78 ans. La nouvelle de sa disparition a envahi la ville et plongé ses collaborateurs de l’AMAP et de la station régionale de l’ORTM Ségou dans une immense tristesse.
Le natif de Ségou et premier directeur de la radio Bendugu a d’abord commencé sa carrière à Kouniana dans le Cercle de Koutiala, en 1961. Cet enseignant de formation servira successivement à Togonasso, Koutiala, Tièrè, Miènaba, Touna et Bla.

L’homme que la presse pleure aujourd’hui était un grand travailleur, un véritable passionné de l’art et de la culture, de l’écriture et du ballon rond.

Dévoué à la tâche, le journaliste assurait avec passion et rigueur la couverture de l’actualité locale. Son fils Lamine Keïta retient de lui un homme rompu à la tâche et qui ne cessait de donner le meilleur de lui-même. Bakary Keïta laisse derrière lui, 3 veuves, des orphelins, des amis et collaborateurs profondément attristés par son décès. Dors en paix Doyen !

Mamadou Sy
Amap-Ségou

autho

Mamadou Sy

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER