single

La ministre de la Santé (d) et le directeur général de la Caisse lors de la cérémonie d’ouverture

Pour renforcer les compétences des membres du conseil d’administration de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), la direction générale de l’établissement a initié à leur intention une formation sur le Contrat d’objectifs et de moyens (COM).

La cérémonie d’ouverture était présidée par la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, en présence du directeur général de la CMSS, Ichaka Koné.

Le formateur, le commissaire Modibo Diarrah de la Commission de surveillance de la Conférence internationale de prévoyance sociale (CIPRES) s’est attaché à outiller davantage les administrateurs sur les méthodes d’évaluation et de suivi des programmes dans un contexte de contractualisation.

Lors de sa 22e session ordinaire, le conseil d’administration de la CMSS a adopté la Convention d’objectifs et de moyens qui le lie à l’administration de l’établissement de prévoyance sociale. Cette convention est un document-cadre de gestion stratégique et de transparence qui permettra à la tutelle technique et aux administrateurs d’évaluer la performance de la CMSS d’une part et constitue pour la direction générale de la CMSS, un outil auto-évaluation d’autre part.

De façon spécifique, cette formation permettra aux administrateurs de connaître la CIPRES; d’appréhender les enjeux et les défis dela gestion d’un organisme de prévoyance sociale (OPS), de comprendre les mécanismes de fonctionnement d’un OPS et afin de maîtriser les méthodes d’évaluation de la convention d’objectifs et de gestion.

La ministre en charge de la Santé, qui se trouvait en terrain connu pour avoir eu à gérer la CMSS, s’est réjouie du maintien et la dynamique de performance de l’établissement. Le Contrat d’objectifs et de moyens contient des outils qui permettent d’évaluer la performance et surtout la bonne gouvernance. Et la ministre Sangaré d’inviter la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) et l’Institut national de prévoyance sociale (INPS) à emboîter le pas à la CMSS. Cela pour assurer une meilleure qualité de service rendu à nos assurés surtout que la Canam est en phase de s’inscrire dans la sécurisation ISO.

Fatoumata Mah Thiam KONÉ

SCOM/CMSS

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER