single

Les Jaunes de Kidal sont bien placés cette année pour mettre fin au règne des Policiers

Les Kidalois ont dominé l’AS Police 70-63, dimanche dans le duel au sommet de la troisième et dernière journée du Carré d’as. Les deux équipes se retrouveront dans quelques jours pour des Play-offs qui promettent du spectacle

Attar club de Kidal Messieurs est sur un nuage et ne compte pas en descendre de sitôt. Dimanche au Palais des sports Salamatou Maïga, les Kidalois se sont offerts la peau de l’AS Police, battue 70-63 au compte de la troisième et dernière journée du Carré d’as. Invaincue depuis le début du championnat, l’équipe de Kidal confirme, ainsi, son statut de favorite de la compétition, surtout quand on sait que c’est la troisième victoire de rang des Kidalois face au champion du Mali en titre. Lors de la saison régulière, Attar club avait dominé les mêmes Policiers en aller-retour (7è et 14è journées) et ceux qui doutaient encore de la capacité de cette formation à monter cette année sur la plus haute marche du podium sont désormais convaincus. Certes, le chemin à parcourir pour les protégés du coach Moussa Cissé reste encore long et parsemé d’embuches, mais une chose est sûre: les Bleus de l’AS Police devront compter avec Attar club cette année dans la course au titre.

En tout cas, les Kidalois évoluent actuellement à leur meilleur niveau et n’ont jamais été aussi bien placés pour conquérir le titre suprême. En attestent les statistiques de l’équipe : 17 succès en autant de sorties. Les Play-offs qui doivent opposer les deux équipes promettent donc du spectacle et les amoureux de la balle au panier ne devraient pas s’ennuyer à l’occasion de ce remake des Play-offs de la saison dernière.

Pour revenir à cette troisième confrontation entre l’AS Police et Attar club, elle a été pleine de rebondissements. Dès le coup d’envoi du match, les deux formations se lancent à corps perdu dans la bataille.

Elles répondent du tac au tac, et le premier acte tourne à l’avantage de l’AS Police (13-10). Au deuxième quart temps, le technicien d’Attar club, Moussa Cissé change son dispositif tactique et opte pour un jeu offensif avec à la baguette le duo Gaoussou Cheick Fofana-Souleymane Berthé. Résultat : Attar club inscrit 25 points et passe devant à la pause (35-26).

Au retour des vestiaires, les deux équipes continuent sur la même lancée. L’AS Police se montre la plus en vue et remporte le troisième acte d’une courte tête (53-52).

Les champions du Mali ont le vent en poupe au début du quatrième et dernier quart temps. Ils tentent d’asphyxier leurs adversaires mais c’était compter sans l’excellent Souleymane Berthé qui porte les siens (18 points).

En fin de partie, Attar club place un coup d'accélérateur et passe devant grâce notamment aux tirs à trois points de Bourama Coulibaly, Gaoussou Cheick Fofana et Souleymane Berthé. Score final : 70-63 pour les Kidalois qui signent ainsi leur troisième succès de rang contre l’AS Police. «On voulait gagner cette rencontre pour bien préparer les Play-offs. Les joueurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes, mais nous avons trouvé en face une équipe coriace d’Attar.

Le titre est toujours en jeu, nous allons continuer à travailler et corriger les erreurs pour bien aborder les Play-offs», a réagi Souleymane Kanouté, le coach de l’AS Police. «Notre force, c’est notre jeu collectif. Nous travaillons main dans la main, tout le monde est au service du groupe.

Cette année, notre ambition est d’écrire une nouvelle page de l’histoire du club. On est conscients qu’on a les moyens de battre l’AS Police lors des Play-offs, mais on sait aussi que la tâche ne sera pas facile», a déclaré pour sa part Gaoussou Cheick Fofana, le meneur de jeu d’Attar club de Kidal.

Avant le match Attar club-AS Police, le public du Palais des sports Salamatou Maïga a eu droit à la confrontation Stade malien-AS Mandé. Ce match de classement pour la troisième place a tenu toutes ses promesses. Au terme du premier quart temps, le Stade malien menait d’une courte tête (16-15), mais au deuxième acte, l’AS Mandé a renversé la vapeur en inscrivant 18 points (33-24). à la reprise, les joueurs de la Commune IV poursuivront leur domination, en remportant le troisième quart temps (47-45), avant de boucler la partie avec 7 points d’écart (68-61). L’AS Mandé décroche ainsi la troisième place du championnat et confirme tout le bien qu’on pensait d’elle, avant le coup d’envoi du championnat.

Seïbou S. KAMISSOKO

autho

Seïbou S. Kamissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER