single

La deuxième journée du championnat national démarre cet après midi pour prendre fin dimanche. Plusieurs rencontres sont au programme, mais deux affiches retiennent l’attention : l’opposition entre Yeelen olympique et le Djoliba, prévue demain au stade du 26 Mars et le duel, 24h plus tard, qui mettra aux prises le Stade malien et LC. BA. La première rencontre opposera le vice-champion sortant, Yeelen olympique et le grand favori de la poule B, le Djoliba.

La confrontation marquera la première sortie des Olympiens (le match Sonni de Gao-Yeelen olympique, comptant pour la première journée a été reportée, pour raison technique) et sera, pour les Rouges, un gros test pour le technicien gabonais Ibéla qui a débarqué au Complexe sportif Karounga Keïta, il y a deux mois. L’ancien international des Panthères a passé avec brio son baptême du feu, en dominant 2-0 les Onze Créateurs, lors de la journée inaugurale et aura à cœur de confirmer cette belle entrée en matière. Mais l’international Bassékou Diabaté et ses coéquipiers l’entendront-ils de cette oreille ?

Difficile de répondre par l’affirmative, surtout quand on sait, comme indiqué plus haut, que c’est la première sortie des Olympiens donc, une confrontation à négocier à tout prix. Gonflés à bloc, après leur succès initial contre les Créateurs, les Rouges aborderont la partie avec les faveurs du pronostic, mais dans un bon jour, les centristes de Yeelen sont capables de faire déjouer n’importe quel adversaire. En atteste, le parcours réalisé en championnat l’année dernière par les joueurs de la Commune II qui ont terminé deuxièmes du classement, derrière le Stade malien.

Des Stadistes qui, à l’instar des Olympiens, effectueront également leur entrée en matière, après le report de leur premier match contre l’AS Douanes de Sikasso pour cause de Coupe de la Confédération.

Et pour cette première sortie, le champion en titre aura en face un adversaire de poids, à savoir Lafia club de Bamako (LC. BA). Les Tigres restent, en effet, sur une démonstration 4-2 contre l’AS Police et il faut s’attendre à voir les protégés du président Dr Sékou Diogo Keïta, jouer leurs chances à fond, avec comme objectif, prouver que la victoire contre les Policiers n’avait rien d’un hasard. Sur le papier le Stade malien abordera la partie avec les faveurs du pronostic, d’une part parce que les Blancs sont en jambes, après leur participation à la campagne africaine et d’autre part, parce qu’ils disposent d’un effectif expérimenté et plus étoffé. Mais ces arguments n’inquiètent pas outre mesure l’entraîneur de LC. BA, Abdoulaye Camara qui dit sans détours que son objectif «est d’empocher les trois points».

«Cette rencontre contre Stade malien sera âprement disputée. Jouer contre le champion sortant n’est pas chose facile. Mais LC. BA ne se présentera pas en victimes expiatoires pour ce match, nous allons jouer nos chances à fond et si possible, engranger les trois points de la victoire», promet le technicien Et d’ajouter : «Cette année, notre objectif est de terminer parmi les quatre premiers du championnat. L’année dernière, nous avons raté de justesse le Carré d’as, nous espérons que cette année sera la bonne».

Du côté du Stade malien, l’entraîneur Rigo Gervais affiche également son optimisme et annonce que les Blancs ne visent que le titre suprême. «Ce match contre LC. BA est comme tous les autres matches, on est confiant pour cette saison qui vient de démarrer. Certes, nous avons été éliminés des deux coupes africaines des clubs, mais cela est déjà derrière nous. Nous allons tout mettre en œuvre pour garder notre titre de champion et cela passe d’abord par des victoires contre nos adversaires de la poule, à commencer par LC. BA, une équipe très technique et jeune», a confié le technicien des Blancs.

Pour revenir au programme de cette deuxième journée, quatre rencontres se disputent aujourd’hui à Bamako. Au stade Mamadou Konaté, l’ASOM sera face à l’AS Douanes de Sikasso en première heure et en deuxième heure, l’ASKO se frottera au Nianan de Koulikoro. Au même moment au stade 26 Mars, l’AS Police en découdra avec le Réal et cette explication sera suivie, à 18h, du duel entre les Onze Créateurs et l’Usfas. Samedi, avant le choc Yeelen olympique-Djoliba (18h au stade Mamadou Konaté), l’AS Black star de Badalabougou affrontera l’AS Bakaridjan, alors que le Centre d’animation sportive de Sévaré (CASS) rendra visite à l’USC Kita dans la capitale de l’Arachide. Quant à l’US Bougouni, elle sera l’hôte du CSD au Stade municipal de Bougouni.

Concernant le match Sonni de Gao-COB, il est reporté pour des raisons techniques, indique la Femafoot.

Seïbou S. KAMISSOKO

Le programme

Au stade Mamadou Konaté

16h : ASOM-AS Douanes

18h : ASKO-Nianan

Aujourd’hui au stade du 26 Mars

16h : AS Police-Réal

18h : Onze Créateurs-Usfas

Samedi 27 février au stade du 26 Mars

16h : AS Black star-AS Bakaridjan

18h : Yeelen olympique-Djoliba

Au stade municipal de Bougouni

16h : US Bougouni- CSD

Au stade municipal de Kita

16h : USC Kita-CASS

Dimanche 28 février au stade du 26 Mars

16h : Stade malien-LC. BA

autho

Seïbou S. Kamissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER