single

L'Armée ivoirienne a essuyé une attaque terroriste, au petit matin du lundi 29 mars. Les assaillants venus du Burkina Faso voisin ont ouvert le feu sur les soldats ivoiriens en stationnement dans ce village du nord de la Côte d’Ivoire, département de Kong, rapporte nos confrères de fratmat.

« La riposte de l'Armée ivoirienne été à la hauteur de l'intensité de l'attaque. Les assaillants pensaient surprendre les éléments du général Doumbia. La surprise a plutôt été de leur côté. Très vite les assaillants ont pris leur jambe à leur coup », indique la même source.

Et d'ajouter qu'avec le renfort arrivé promptement de Korhogo, le ratissage se poursuit. Un habitant de Kafolo joint au téléphone par fratmat, parle d'attaque rapidement repoussée. Selon des sources sécuritaires, reprise par les médias ivoiriens, cette attaque qui n’a pas encore été confirmée par un communiqué officiel de l’état-major des armées aurait fait quatre morts dont deux de chaque côté (assaillants et armée régulière).

Rappelons que Kafolo a été attaqué dans la nuit du 10 au 11 juin 2020. Cette attaque a coûté la vie à « 12 militaires et un gendarme ».


S. SIDIBÉ

autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER