single

Le milieu de terrain stadiste, Aboubacar Diarra et les siens visent le doublé coupe championnat

On connaît désormais les noms des quatre équipes qui représenteront la Ligue de football du District de Bamako à la phase fédérale de la 60è édition de la Coupe du Mali. Il s’agit du Stade malien, de Yeelen olympique, de LC. BA et de Binga FC, pensionnaire de division inférieure. Ces quatre équipes ont obtenu leur ticket à l’issue du 2è et dernier tour qualificatif qui s’est déroulé le week-end dernier.

Samedi, Binga FC et LC. BA ont battu, respectivement le FC Gaoussou (1-0) et le Réal (1-0 a.p.) et 24 heures après, ce fut au tour du Stade malien et de Yeelen olympique de se qualifier en écartant respectivement l’ASKO (2-0) et l’Usfas (2-2, 4-3 t.a.b). Présenté comme l’affiche de ce deuxième tour, le match Stade malien-ASKO a tenu toutes ses promesses. Dès le coup d’envoi de la partie, les deux équipes se sont jetées à corps perdu dans la bataille.

La première période a été une rude bataille au milieu de terrain et les occasions ont été rares. Pendant 45 minutes, il n’y a eu, en tout et pour tout que deux petites occasions dont une de chaque équipe. La première était à l’actif de l’ASKO. Servi dans le dos de la défense adverse par un partenaire, Mamadou Sacko se présente seul devant l’international Djigui Diarra qui gagne le duel (4è min). Le Stade malien réplique par l’intermédiaire de Moussakoye Diallo dont la frappe puissante est maîtrisée en deux temps par le portier de Korofina, Bakary Kouma (15è min).

Au retour des vestiaires, l’ASKO domine légèrement les 25 premières minutes du second acte de jeu, mais sans se créer d’occasions nettes. Peu après l’entame du dernier quart d’heure, les Stadistes débloquent le tableau d’affichage grâce à Aly Dessé Sissoko. Bien servi par Issaka Samaké aux abords de la surface adverse, le milieu de terrain de Sotuba contrôle le cuir avant de marquer (79è min, 1-0).

Galvanisés par ce but, les Blancs poursuivent leur domination et réalisent le break par l’intermédiaire de Mamaye F. Coulibaly qui marque à deux minutes de la fin du temps réglementaire (88è min, 2-0). C’est le score final. «Je pense que les changements effectués ont payé.

Nous sommes en train de bâtir l’équipe, ce qui passe par des changements tactiques et des repositionnements. Le Stade malien vise le championnat et la Coupe du Mali et se battra pour atteindre ce double objectif», a déclaré l’entraîneur stadiste Nouhoum Diané après la qualification de son équipe.

Pour le défenseur Moro Traoré, l’ASKO n’a pas su exploiter son temps fort et a été sanctionné en deuxième période. «Nous pouvions gagner dès la première période, mais nous avons manqué d’efficacité devant. En deuxième période, ils ont remporté presque tous les duels. Nous étions très fatigués aussi, après les 120 minutes jouées au tour précèdent contre l’AS Police», a analysé le joueur avant de renchérir : «à présent, il faut oublier la Coupe du Mali pour se concentrer sur le championnat, avec comme objectif principal, le maintien en première division».

Boubacar THIERO

Dimanche 09 mai 2021 au stade Modibo Keita

Stade Malien-ASKO : 2-0

Arbitrage : Bakary Coulibaly assisté de Drissa Niaré et Baba Yamboliba

Stade malien : Djigui Diarra (cap), Issiaka Samaké, Moriba Diarra, Yacouba Doumbia, Samou Sidibé, Seydou Koïta, Aly Dessé Sissoko, Aboubacar Diarra (Sékou Konaté, 52è min), Demba Diallo, Moussakoye Diallo (Mamaye F Coulibaly, 63è min), Saouty Traoré (Sada Diallo 52è min). Entraîneur : Nouhoum Diané.

Asko : Bakary Kouma, Babe Diarra, Lassine Tangara, Cheick O Fofana (cap, Massa Atatre 83è min), Zeini Diarra, Moro Traoré, Mohamed Wagué (Gaoussou Camara 56è min), Alassane Bagayoko (Baoumar Makadji 81è min), Daouda Coulibaly (Aboubacar Traoré 56è min), Mamadou Sacko, Youssouf Simpara. Entraîneur : Alassane Barry.

autho

Boubacar Thiéro

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER