single

La sélection nationale a signé une nouvelle victoire, hier, face au Kenya défait 1-0 à Nairobi, au compte de la quatrième journée des éliminatoires. L’artificier Ibrahima Koné est passé par là

Le Mali fait honneur à son statut de favoris du Groupe E. Large vainqueur 5-0 des Harembee stars, jeudi dernier dans un match délocalisé à Agadir au Maroc, la sélection nationale a remis ça, hier en battant (1-0) le même adversaire, cette fois devant son public. C’est la troisième victoire en quatre sorties des Aigles qui gardent donc la tête du classement du Groupe E, avec 10 points, à deux longueurs de leur poursuivant immédiat, l’Ouganda, court vainqueur 1-0 du Rwanda.

Les Harambee stars kenyans occupent la troisième place, avec 2 points, contre une unité pour le Rwanda. Les Kenyans et les Rwandais sont d’ores et déjà éliminés et tout se jouera entre le Mali et l’Ouganda lors des deux prochaines journées, prévues en novembre. Le Mali se déplacera au Rwanda d’abord au Rwanda (5è journée) avant de recevoir l’Ouganda lors de la 6è et dernière journée.

Les calculs sont désormais simples pour les protégés du sélectionneur national, Mohamed Magassouba : ils doivent simplement faire carton plein pour garder leur place de leaders du Groupe jusqu’au et décrocher le ticket des barrages. Les Aigles peuvent même se qualifier dès la 5è journée s’ils gagnent au Rwanda et que l’Ouganda perd et ou trébuche devant le Kenya. C’est dire que le Mali est en bonne position pour se qualifier et que tous les espoirs sont permis pour le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers qui semblent désormais sur la voie du renouveau.

En 4 quatre matches, les Aigles ont inscrit 7 buts sans en encaisser. Hier contre le Kenya, l’équipe a fait montre de réalisme, à défaut d’être percutante devant. Elle a marqué sur leur seul tir cadré de la partie : débordement sur le flanc gauche de Moussa Djénépo qui sert Charles Traoré qui centre dans la surface adverse. A la réception du cuir, Ibrahima Koné ne se pose pas de question; il reprend instantanément et bat le gardien Brian Bwire (55è minute).

Auteur d’un triplé à l’aller (voir l’article ci-dessous), le joueur de 22 ans traçait ainsi, la voie du succès des Aigles dans cette rencontre oh combien importante. Peu après l’heure de jeu, Ibrahim Koné a cédé sa place à El Bilal Touré (68è minute). Sur l’ensemble du match, les Kenyans se sont créés les meilleures occasions, à l’image du gardien, Ibrahim Bosso Mounkoro impérial dans ses buts, la défense malienne a tenu bon jusqu’au bout. Du côté des Aigles, il y a eu cette tête de Diadié Samassékou sur la barre transversale, alors que le gardien kenyan était battu (45è min).

Pour la sélection nationale comme pour les autres équipes du Groupe E, rendez-vous est désormais pris en novembre pour les cinquième et sixième journées. Le Mali et l’Ouganda se disputeront le ticket des barrages, alors que Rwanda et le Kenya joueront pour l’honneur.

Ladji M. DIABY

Dimanche 10 octobre au Nyayo national stadium.

Kenya-Mali : 0-1

But d’Ibrahima Koné (55è min).

Arbitrage du Camerounais Blaise Ngwa, assisté de ses compatriotes Elvis Noupue et Rodrigue Menye Mpele.

Kenya : Brian Bwire, Joseph Okumu, Omar Abud, Erick Ouma, Johnstone Omurwa, Richard Odada, Boniface Muchiri (Henry Atola, 78è min), Duke Abuya (Eric Kapaito, 73è min), Kenneth Muguna, Abdalla Hassan, Michael Olunga (cap).

Sélectionneur : Engin Firat

Mali : Ibrahim B. Mounkoro, Hamari Traoré (cap), Falaye Sacko, Mamadou Fofana, Charles Traoré,Diadié Samassékou, Rominigue Kouamé (Amadou Haïdara, 70è min), Adama Traoré «Noss» (Sénou Coulibaly, 86è min), Moussa Djénépo (Moussa Doumbia, 87è min), Adama Traoré «Malouda», Ibrahima Koné (El Bilal Touré, 68è min).

Sélectionneur : Mohamed Magassouba

autho

Ladji M. Diaby

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER