single

Ibrhim Koné (N°11) a été le boureau des Kenyans


La sélection nationale a réalisé l’un de ses meilleurs matches, hier soir face au Kenya étrillé 5-0 au compte de la troisième journée des éliminatoires du Mondial. Auteur d’un triplé, Ibrahima Koné a été le grand artisan de la victoire du Mali


Quatre buts en une mi-temps, il faut remonter à la phase finale de la CAN 2010 en Angola pour trouver traces d’un tel exploit réalisé par les Aigles. Mais si face aux Palancas Negras angolais, la sélection nationale avait été menée 4-0, avant qu’elle se réveille et marque quatre buts en onze minutes, hier soir au stade d’Agadir, c’est elle qui a marqué quatre buts la première et contrôlé le jeu de bout en bout. Auteur d’un triplé, Ibrahima Koné a été le grand artisan de la victoire des Aigles et le bourreau des Harembee stars dans cette confrontation qui était un test grandeur nature pour les protégés du sélectionneur Mohamed Magassouba. Lors des deux premières journées, les Aigles avaient gagné par la plus petite des marges contre le Rwanda (1-0) et concédé le nul vierge face à l’Ouganda (0-0).

On attendait donc une réaction de l’équipe pour cette troisième et dernière journée de la phase aller contre le Kenya et le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers ont réagi de la plus belle des manières, en infligeant 5-0 aux Harembee stars. Non seulement l’équipe a réalisé un festival offensif, mais elle a surtout maîtrisé le sujet pendant toute la partie. Le chemin à parcourir pour effectuer le voyage du Qatar l’année prochaine reste long et parsemé d’embuches, mais à n’en pas douter, on parlera longtemps de ce feu d’artifice contre le Kenya et, surtout de l’exploit en majuscules du jeune Ibrahima Koné. En tout cas, il va falloir fouiller dans les archives et remonter plusieurs années en arrière pour espérer trouver traces d’un triplé réalisé en sélection par un joueur. Une prestation qui a fait passer au second plan celle de l’autre buteur de la rencontre, Adama Traoré «Malouda» qui a tracé la voie du succès des Aigles, en ouvrant le score dès la 7è minute, sur un service….d’Ibrahim Koné. C’est le deuxième but du joueur dans ces éliminatoires, après celui marqué face au Rwanda, lors de la première journée. Moussa Doumbia a clôturé le festival offensif des Aigles, en marquant le 5è but en deuxième période.

Grâce à leur succès contre les Harembee stars du Kenya, les protégés du sélectionneur Mohamed Magassouba gardent le fauteuil de leader du Groupe E, avec 7 points (2 victoires, 1 nul en 3 sorties), contre 5 pour l’Ouganda qui s’est imposé 1-0 face au Rwanda. C’est dire que les Ougandais s’affirment désormais comme les concurrents les plus sérieux de la sélection nationale, même si arithmétiquement, rien n’est encore perdu pour les Rwandais et les Kenyans. La prochaine journée qui verra le Mali rendre visite au Kenya et le Rwanda se déplacer en Ouganda devrait donner une indication pour la suite des événements. Pour être sûrs de garder la tête du peloton, les Aigles devront gagner à Nairobi ou à défaut, compter sur une contreperformance de l’Ouganda à domicile contre le Rwanda. Mais après ce que le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers ont démontré, hier à Agadir contre les Harembee stars, on peut s’autoriser à dire que tous les espoirs sont permis pour notre pays. Pour le moment en tout cas, les Aigles assument leur statut de favoris et il faut espérer qu’ils resteront sur cette dynamique jusqu’au bout.

Ladji M. DIABY

Jeudi 7 octobre au stade d’Agadir

Mali-Kenya : 5-0

Buts d’Adama Traoré «Malouda» (7è min), Ibrahima Koné (22è min, 35è min, 44è min s.p.), Moussa Doumbia (85è min).

Arbitrage du Tunisien Youssef Essrairi, assisté de ses compatriotes Aymen Isaïl et Faouzi Jridi.

L’équipe du Mali : Ibrahi Bosso Mounkoro, Hamari Traoré (cap), Falaye Sacko (Moussa Sissako, 62è min), Boubacar Kiki Kouyaté (Mamadou Fofana, 16è min), Charles Traoré, Mohamed Camara, Amadou Haïdara, Adama Traoré «Noss», Moussa Djénépo (Moussa Doumbia, Sélectionneur : Mohamed Magassouba.

autho

Ladji M. Diaby

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER