single
Des scènes surréalistes se sont déroulées dans le bâtiment du Congrès américain ce mercredi 06 janvier. Réuni pour entériner la victoire de Joe Biden à la présidentielle du 3 novembre dernier, le Congrès américain a dû suspendre en urgence sa session.


Des milliers de manifestants partisans du président Donald Trump ont fait irruption dans les locaux du Capitole. Malgré la réaction de la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes les pro-Trump sont arrivés à entrer dans la Chambre des représentants.


Lire aussi : Mali: le vice-président de la Transition colonel Assimi Goita à Niamey


Face au dérapage de la manifestation de ses partisans le président Trump qui les avait appelé à la mobilisation a prôné le calme et le soutien des forces de l'ordre.


« Soutenez la police du Capitole et les forces de l'ordre. Ils sont du côté de notre pays. Restez pacifiques ! », a tweeté le président Trump ce mercredi.


Le vice-président américain Mike Pence a de son côté appelé les manifestants à l'arrêt des violences au Capitole.


Le président élu Joe Biden a aussi dans un tweet appelé à l'arrêt des violences. « les scènes de chaos au Capitole ne représentent pas qui nous sommes. Ce que nous voyons, c'est un petit nombre d'extrémistes voués à l'anarchie. Ce n'est pas de la dissidence, c'est du désordre. Cela frôle la sédition et il faut que cela cesse », a tweeté Joe Biden ce mercredi soir.


M. TOURÉ

autho

Mohamed Touré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER