single

Visite guidée des installations

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed a visité, jeudi dernier, le chantier de construction de l’usine de fabrication de la marque Dunhill international au Mali. Fruit d’un accord entre la Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (Sonatam) et British American Tobacco (BAT), cette nouvelle infrastructure coûtera 10 milliards de Fcfa.

Cette visite initiée par l’entreprise visait à permettre au nouveau titulaire de ce département de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction de la nouvelle unité, dont la première pierre a été posée le mardi 27 février 2018.

C’est ainsi que le ministre Mahmoud Ould Mohamed a effectué une visite guidée par le directeur général de la Sonatam, Issouf Traoré. Au cours de laquelle, ils ont successivement visité l’école de la Sonatam, suivie d’une exposition photo de la chaîne de production des cigarettes des années 1990 à 2015.

à la fin de ce périple, le ministre de l’Industrie et du Commerce s’est dit émerveillé par les installations qui constituent, selon lui, un instrument moderne de production, de travail et de performance financière. «Nous allons faire en sorte que cette infrastructure aille de l’avant d’ici la fin de la Transition surtout, par rapport à sa contribution à l’économie nationale», a déclaré Mahmoud Ould Mohamed, avant d’inviter les employés à plus d’efforts en faveur de la riposte contre la fraude.

Le président du conseil d’administration de la Sonatam a insisté sur l’importance de l’unité pour notre pays et son économie. «La fabrication locale de cette marque contribuera à pérenniser l’activité de la Sonatam. Elle augmentera aussi les recettes fiscales de l’état et développera le tissu industriel local.

Elle positionnera la Sonatam comme le fleuron de l’industrie en tant que plateforme de fabrication et d’exportation des produits du tabac pour l’ensemble de la sous-région et permettra la création d’emplois ainsi que l’amélioration de l’équilibre de la balance commerciale», a dévoilé Abdoulaye Yaya Seck. Pour qui, cette visite constitue la consécration des efforts fournis par la Sonatam, sous l’impulsion de l’état. Cela dans le cadre d’un plan de redynamisation et de réorganisation du secteur du tabac, a précisé l’administrateur.

Fadi CISSÉ

autho

Fadi Cissé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER