single

«Le Mali peut compter sur le soutien de l’Union européenne», assure Josep Borell

C’est le message que le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et non moins vice-président de la Commission européenne, Josep Borell, a transmis au président Bah N’Daw, samedi dernier, lors de l’audience qui lui a été accordée à la Villa des hôtes à la Base B

Les partenaires techniques et financiers semblent satisfaits de la conduite des affaires par les autorités de la Transition. La publication du chronogramme électoral suivi de la mise sur orbite du Comité d’orientation stratégique sur les réformes politiques et institutionnelles, sont des actions qui n’ont pas échappé aux amis de notre pays. C’est le cas de l’Union européenne qui vient de donner l’assurance au chef de l’État de son soutien aux grands chantiers de la Transition.

C’était au cours de l’audience accordée par le président Bah N’Daw à Josep Borell. À l’issue de l’entretien, le diplomate européen a exprimé sa satisfaction d’avoir rencontré le chef de l’État pour lui apporter le soutien clair de l’Union européenne à cette transition civile. «C’est une transition qui va être historique au Mali», a apprécié le vice-président de la Commission de l’Union européenne.

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères indiquera que cette transition va poser les bases d’un nouveau Mali avec un processus et un calendrier qui doivent être tenus, insistant sur les élections d’abord, les réformes structurelles et la bonne gouvernance. «Pour ceci, le Mali peut compter sur le soutien de l’Union européenne. C’est le message que j’ai transmis au président de la Transition», a-t-il confié à la presse.

Selon le Haut responsable de l’Union européenne, le soutien consistera à apporter plus de ressources financières destinées à l’organisation des élections, aux réformes structurelles et au déploiement de l’État dans certaines parties du pays.

Mais, en échange, la partie européenne s’attend à des résultats tangibles. Josep Borell s’est dit persuadé et impressionné par la volonté, le caractère et la détermination du chef de l’État à tenir le délai de la transition. Josep Borell a ensuite été reçu à la Primature où il a fait une importante déclaration après la séance de travail avec le chef du gouvernement.

L’Union européenne (UE) est prête à mobiliser jusqu’à une centaine de millions d’euros (65,5 milliards de Fcfa environ) en fonction des progrès et réalisations concrètes menés au cours de cette transition. Le Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a indiqué que la rencontre a permis d’aborder les sujets liés à l’organisation des élections, au retour de l’État sur tout le territoire national, aux réformes en cours, à l’administration de la justice et à l’armée.

«Nous avons discuté de quelle manière on peut aider davantage le Mali en ce moment historique», a-t-il déclaré à la presse avant d’affirmer que c’est très important pour l’UE que cette transition ne soit pas une transition de plus mais celle qui ouvre les bases pour un nouveau Mali.

Josep Borell a indiqué que pour lancer un nouvel élan dans ce processus de paix, l’UE sera présente avec toute sa volonté et ses ressources, mais en faisant de sorte que «leur aide soit accompagnée par des réalisations concrètes, tangibles et vérifiables».

Par ailleurs, il a invité le Premier ministre Moctar Ouane à Bruxelles pour présenter la Transition au plus haut niveau de l’institution européenne. Une invitation qui, s’est-il réjoui, a été acceptée par le chef du gouvernement.

«Je pense que ça sera un bon moment pour relancer nos rapports au plus haut niveau», a-t-il souhaité. Il s’est également dit très satisfait de la qualité de cette réunion de travail «minutieuse avec des détails». La rencontre s’est tenue à la Primature en présence d’une forte délégation de l’UE, dont l’ambassadeur de la délégation de cette organisation au Mali, Bart Ouvry.

Oumar DIAKITÉ
Mohamed D. DIAWARA

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER