single
L’initiative a pour mission de mobiliser les jeunes autour des activités

«L’instant thé» est un programme télévisé qui vise à forger des citoyens actifs à travers des projets de développement participatif, la formation et le coaching des jeunes dans les «grins». Les deux premières éditions diffusées sur les antennes de l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) avaient mis en compétition des «grins» de jeunes de la tranche d’âge de 18 à 30 ans. Ceux-ci avaient proposé un projet répondant à un besoin précis de leurs quartiers ou de la jeunesse. C’est grâce à cette compétition que le «grin» dénommé «Impact» a bénéficié de 8,5 millions Fcfa pour construire huit latrines modernes au Centre de santé communautaire de Garantiguibougou, en Commune V du district de Bamako. L’esprit de ce programme mérite, selon ses initiateurs, d’être promu auprès des jeunes dans les quartiers dont les «grins» ont participé à la compétition.

Cette volonté a incité les responsables du programme à lancer, dimanche dernier, le volet «L’Instant thé du quartier» à Banconi plateau.

C’était lors d’un point de presse, animé par le coordinateur de ce volet, Lamine Diarra, en présence de la coordinatrice de «L’instant thé», Alima Niaré et d’un conseiller du chef de quartier de Banconi Plateau, Amakéné Kodio.

Le conférencier a indiqué que ce volet est un rendez-vous régulier et itinérant qui vise à renforcer l’engagement citoyen et solidaire des jeunes dans leurs quartiers. Lamine Diarra a aussi qu’il s’agit expliqué, de montrer à la population et aux autorités locales, une autre facette de la jeunesse dans les grins.

Le coordonnateur indiqué que le volet «L’instant thé du quartier» se tient une fois tous les deux mois et au cours duquel un djatigui» (grin hôte) mobilise les jeunes de son quartier pour recevoir la communauté de «L’instant thé» (grins et coachs des premières éditions de l’émission). Le grin hôte initie une journée d’actions citoyennes, des temps de réseautage et d’échanges thématiques. En amont de chaque journée, un atelier d’initiation artistique en lien avec les thématiques abordées lors de la journée, est organisé par le djatigui avec une école de son quartier.

Le grin «les Pro actifs» du quartier Banconi Plateau a participé à des émissions du programme avec un projet d’assainissement.

Au menu de la journée, il y avait une causerie-débat intitulée : «L’engagement citoyen et le horonya : remparts pour la restauration des valeurs sociales», une activité de sensibilisation sur la Covid-19 et des remises de kits de lavage de mains au savon à des familles. Auparavant, le grin «Les Pro actifs» avait organisé une semaine culturelle au Groupe scolaire Ina Yaro dans le quartier. Le conseiller du chef du quartier a salué l’initiative, avant de rassurer sur l’accompagnement des autorités coutumières.

La délégation du grin «Voix des jeunes» de Pélégana, venue de Ségou pour le lancement, a attesté que ce programme est une bonne initiative pour le développement des quartiers. «Nous avons pu sensibiliser la population de Ségou sur la nécessité de payer les taxes et les impôts», a expliqué le président de ce « grin», Dioro Cissé.Il faut préciser que «L’Instant thé» du quartier mobilisera plus de 200 jeunes repartis entre le Cercle de Kati, la ville de Ségou et le District de Bamako. Le programme créé en 2016 est une initiative de l’association Cultur’Elles, en partenariat avec l’Agence SPIRIT et Banko Productions.

M. D. D

autho

Mohamed D. Diawara

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER