single

Seydou Fofana a obtenu son ticket lors du tournoi qualificatif africain au Maroc

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) organise une réception en l’honneur de Seydou Fofana, aujourd’hui à son siège au stade Ouezzin Coulibaly. L’athlète et son entraîneur, Ibrahima Niang, ceinture noire 5è dan (sélectionneur de l’équipe nationale masculine), s’envolent ce samedi pour la capitale japonaise, Tokyo qui accueillera les Jeux olympiques, prévus du 23 juillet au 8 août.

«C’est une rencontre en guise d’accompagnement de Seydou Fofana, pour lui donner des conseils et lui apporter notre soutien moral», explique le secrétaire général de la FEMAT, Maître Yacouba Traoré, ceinture noire, 6è dan. Plusieurs personnalités seront présentes à la cérémonie, dont le président de la FEMAT, Maître Alioune Badara Traoré, Maître Bakary Diawara «Yankee», Maître Sékou Keïta «Maître Cheick» et Maître Mamadou Sow, tous ceintures noires, 7è dan.

Pour le secrétaire général de la FEMAT, Seydou Fofana, seul athlète malien qualifié sur le terrain, a de bonnes chances de monter sur le podium au pays du Soleil levant. «Les chances sont grandes, il y a fait une bonne préparation, il est engagé pour réussir. Il a été préparé physiquement et mentalement. Il a fait une dizaine de séances au stade du 26 Mars avec son entraîneur Ibrahima Niang et le kiné, Moustapha Yossi. Il faisait 3 fois 5 rounds de deux minutes.

Les meilleurs combattants de l’équipe nationale étaient ses partenaires de combat. Il a bénéficié de la préparation du psychologue, Ibrahim Traoré. Il a aussi fait de la musculation et le coup de pied dans l’eau, un exercice qui donne plus de force à l’athlète», a précisé Maître Yacouba Traoré, en précisant que Seydou Fofana a également rencontré Daba Modibo Keïta, double champion du monde «qui lui a prodigué beaucoup de conseils».

La préparation de l’athlète était supervisée par la direction technique de la FEMAT et des membres du bureau fédéral, en tête, Maître Alioune Badara Traoré, le président de l’instance dirigeante du taekwondo national. «Le président (de la fédération, ndlr) est très engagé, il suivait pas à pas toute la préparation», a conclu Maître Yacouba Traoré.

Ladji M. DIABY

autho

Ladji M. Diaby

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER