single

La séance d’exhibition de vovinam viet vo dao a été l’un des temps forts de la cérémonie

La célébration de l’événement a été marquée cette année par une grande mobilisation des associations sportives et des séances d’exhibition qui ont tenu en haleine le public de la Piscine olympique du stade Modibo Keïta

L’édition 2021 de la Journée olympique s’est déroulée le samedi 10 juillet à la Piscine olympique du stade Modibo Keïta. L’événement était présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, en présence du président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko et de plusieurs responsables sportifs. Dans son allocution, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne a souligné l’importance de l’événement pour le monde sportif et salué son organisation, chaque année, par le CNOS.

«La Journée olympique est un événement devenu une tradition et qui fait battre à l’unisson, les cœurs des adeptes de la culture de l’olympisme», a dit le ministre Ag Attaher, avant de rendre hommage au Comité international olympique (CIO) et au mouvement Olympique national.«Le Comité international olympique est le gardien des Jeux olympiques et le chef de fil du mouvement Olympique.

C’est un moteur de collaboration entre toutes les parties prenantes, athlètes, Comités nationaux olympiques, fédérations internationales, comité d’organisation des Jeux olympiques, partenaires olympiques et partenaires de diffusion des jeux. Il coopère également avec les autorités publiques et privées, en particulier l’ONU et les autres organisations internationales pour bâtir un monde meilleur par le sport», a rappelé Mossa Ag Attaher.

Le ministre en charge de la Jeunesse et des Sports conclura : «Cher frère Habib (le président du CNOS-Mali, ndlr), je vous engage avec l’ensemble du Comité national olympique et sportif et les athlètes qualifiés à faire flotter le plus haut possible les couleurs de notre pays aux Jeux olympiques, Tokyo 2020. Je saisis cette heureuse occasion pour inviter le Mouvement sportif malien à développer davantage les trois valeurs fondamentales de l’olympisme que sont : l’amitié, le respect et l’excellence. Chacune de ces valeurs se reflète dans les symboles du mouvement Olympique dont la devise est : Citius, Altius, Fortius qui signifie plus vite, plus haut, plus fort».

La Journée olympique célèbre la fête anniversaire de la création du CIO et le début des Jeux olympiques de l’ère moderne, a rappelé le président du CNOS, Habib Sissoko, tout en saluant la mobilisation des associations sportives.

«Face à la pandémie de la Covid-19 et son dépassement progressif, nous nous sommes réjouis de la coopération responsable entre le ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne et le Comité national olympique et sportif. Cette année la Journée olympique reprend ses droits», a fait remarquer Habib Sissoko, avant de s’adresser aux athlètes.

«Valeureux athlètes, en ce jour de commémoration, nous tenons à vous adresser nos vifs encouragements. Sur les pistes et les terrains, dans les salles et les bassins, vous êtes notre fierté et notre espoir. Nous sommes attachés à faire de la Journée olympique l’opportunité de doter nos sportifs du gène des grands conquérants».

Après ces deux allocutions, place a été faite aux défilés des fédérations, une séquence suivie de démonstrations de certaines disciplines.

Entre autres, on peut citer le teq ball, kung fu, dance vagabons crews, special olympics, le basket enfant, le vovinam viet vo dao, la natation. Ces séances d’exhibition ont tenu en haleine le public, venu massivement, samedi, à la Piscine olympique du stade Modibo Keïta.

Boubacar THIERO

autho

Boubacar Thiéro

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER