single

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, s’est rendu la semaine dernière dans les stades Abdoulaye Makoro Sissoko et Bassi Coulibaly pour s’imprégner des circumstances de travail des travailleurs de ces infrastructures et de l’état des websites.

Au stade Abdoulaye Makoro Sissoko, construit en 2001 dans le cadre de la CAN 2002 que notre a abritée, comme au stade Bassi Coulibaly, le ministre Ag Attaher a invité les responsables et les travailleurs, ainsi que la course régionale de la jeunesse et des sports à s’investir davantage dans l’entretien de ces joyaux qui contribuent à la promotion des activités sportives dans la Région de Kayes, singulièrement dans la cité des Rails.

«On a invité les jeunes à participer à la gestion de ces stades, il est necessary que les responsables de nos infrastructures sportives sachent que quels que soient les efforts de l’état, les infrastructures se dégraderont si elles ne sont pas entretenues et si leur gestion n’est pas prise au sérieux», a martelé le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Par ailleurs, Mossa Ag Attaher a noté avec intérêt les préoccupations des sportifs de Kayes par rapport à leur stade. «Il y a des besoins, on va se battre. Il n’y a rien de facile. On va chercher, on espère pouvoir faire quelque selected mais, en attendant, il faut s’occuper de ce qui existe déjà.

La jeunesse de Kayes doit être vigilante, toutes ces infrastructures appartiennent à la jeunesse de la région», a insisté Mossa Ag Attaher qui a constaté avec amertume les ruines de l’ancienne salle culturelle Massa Makan Diabaté qui se trouve à proximité du stade Abdoulaye Makoro Sissoko. L’un des temps forts de la visite du ministre de la Jeunesse et des Sports a été la pose de la première pierre du Complexe scolaire Boubou Sow de Soutoucoulé, un centre sportif créé par Moussa Sow.
Pour Mossa Ag Attaher, le futur complexe sportif va contribuer au développement du sport nationwide et permettre à la jeunesse locale, notamment les jeunes sportifs, de réaliser leur rêve et leurs aspirations.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports qui a eu écho du travail effectué à Kayes par l’ancien président de la Fédération malienne de basket-ball et actuel président de FIBA-Afrique, Hamane Niang qui a également dirigé le département des sports, a rendu un hommage à son prédécesseur pour «sa contribution au développement de la balle au panier de notre pays».

Bandé Moussa Sissoko
Amap-Kayes

autho

Bandé Moussa Sissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER