single

Le chef du gouvernement visite le port de pêche rénové


La ville martyre reste debout par la volonté de ses populations et des autorités. Et aussi grâce à l’accompagnement des partenaires étrangers


Le samedi dernier, troisième jour de sa visite dans la Région de Mopti, le Premier ministre s’est rendu à Konna où il a visité le port de pêche réhabilité et les projets Pôle de sécurité, de développement et de gouvernance (PSDG). En plus des membres du gouvernement, il était accompagné par l’ambassadeur adjoint de l’Union européenne au Mali Salvador Pinto da França, le chef de la Délégation d’Eucap-Mali et la directrice des opérations de la Banque mondiale dans notre pays Soukeyna Kane.

Le port de pêche appelé débarcadère de Konna et ses installations connexes sont l’une des cinq grandes infrastructures réalisées dans le delta central du Niger par le Padepeche (2006-2012). Il avait été réalisé à environ 1,50 milliard de Fcfa en 2012. Mais aussitôt réceptionné, il avait été bombardé lors des évènements de janvier 2013. Après sa destruction, la Banque mondiale, à travers le Projet de reconstruction et de relance économique (PRRE), y a injecté plus de 1,304 milliard de Fcfa pour sa réhabilitation et son équipement y compris l’acquisition d’une unité de fabrique de glace.

Le maire de la Commune rurale de Konna, Ousmane Kampo, s’est réjoui de la mise en œuvre du PRRE dont les réalisations sont nombreuses depuis 2016. Il a souhaité que ce projet pourvoyeur de développement communal, local et régional soit poursuivi. L’édile a ensuite souligné quelques préoccupations des populations liées à l’usine de glace, au désensablement du fleuve et à la réhabilitation de la route liant Konna au fleuve Niger.

Pour le gouverneur de la Région de Mopti, les réalisations faites dans le cadre du projet contribueront à améliorer les conditions de vie des populations. Il a cité à ce propos la construction de 30 magasins dans la commune, la réhabilitation de la Maison des jeunes, la construction d’un complexe scolaire aux normes requises, la construction et l’équipement d’un camp PSDG, le financement de projets et activités génératrices de revenu au profit des femmes et des jeunes. Pour le colonel-major Abass Dembélé, ces différents projets et investissements appuyés par les partenaires prouvent l’intérêt pour la Commune de Konna.

La directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Mali confirmera l’intérêt de son institution pour Konna. Cela se matérialise à travers 126 activités financées à hauteur de 4,5 milliards de Fcfa dont 1,3 milliard de Fcfa pour la réhabilitation du port de pêche. Selon Soukeyna Kane, l’engagement des autorités maliennes dans ce projet phare et de celui de la Minusma pour la sécurisation de la zone furent essentiels pour permettre aux partenaires de contribuer au relèvement de Konna.

L’ambassadeur adjoint de l’Union européenne au Mali Salvador Pinto da França a, quant à lui, indiqué que le fait que le Premier ministre ait choisi de visiter le PSDG de Konna pendant sa première visite à Mopti est la plus grande gratification pour eux dans le sens que c’est le témoignage de la pertinence de leurs actions dans notre pays.

Le chef du gouvernement a rappelé que Konna est une ville martyre mais aujourd’hui debout en raison de sa détermination à relever les défis auxquels elle fait face. Pour Moctar Ouane, Konna veut vivre et vivra car la population et le gouvernement le veulent et les partenaires les accompagnent.

Il a rappelé que le Programme pour la sécurisation intégré des régions du centre (PSIRC) prévoit la mise en œuvre d’un certain nombre de pôles de sécurité, de développement et de gouvernance (PSDG). D’après le Premier ministre, ce qui est fait à Konna n’est que la première étape de neuf autres PSDG qui seront déployés dans les localités concernées. Il a indiqué que toutes les préoccupations des populations exprimées par le maire et le gouverneur ont été entendues et seront traitées avec toute l’attention requise. Et s’est engagé à poursuivre la mise en œuvre du PRRE dont les actions seront amplifiées.



Envoyé spécial
Dieudonné DIAMA

autho

Dieudonné Diama

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER