single

La Commune rurale de Sincina dans la Région de Koutiala a abrité le 18 juin les festivités de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle. Elle est organisée par l’Académie d’enseignement de Koutiala avec l’appui financier de l’Unicef.

La cérémonie était présidée par le chef de cabinet du gouverneur de la Région, Lassana Sékou Camara, en présence de la conseillère technique au département de l’éducation nationale, Mme Sylla Fatoumata Cissé, du représentant de l’Unicef, AMah Kluste. Le thème national de cette Journée était :«Plus d’actions et d’investissement pour la santé et l’hygiène menstruelle»

L’objectif de la Journée est de briser le silence, sensibiliser et changer les normes sociales négatives autour de la gestion de l’hygiène menstruelle et engager les décideurs à accroître la priorité politique et à catalyser l’action en faveur de la santé et l’hygiène menstruelle aux niveaux mondial, national et local.

Au regard de la grande mobilisation des acteurs locaux et nationaux, on peut affirmer que les organisateurs ont réussi leur pari. Comités de gestion scolaire, autorités scolaires, élus locaux, responsables nationaux, élèves et étudiants et partenaires techniques et financiers se sont engagés pour la santé et l’hygiène menstruelle dans nos villes et campagnes.

Le groupe scolaire de Sincina qui a servi de cadre pour les festivités de cette journée compte 2.427 élèves qui partagent 45 cabines de latrines. Soit un ratio de 54 élèves par latrine grâce aux financements de l’Unicef et de l’Union européenne.Toutefois, ces latrines ne disposent pas d’options spécifiques pour assurer l’évacuation des objets utilisés pour la gestion des menstruations.

Ibrahim DEMBÉLÉ
Amap-Koutiala

autho

Ibrahim Dembelé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER