single

La Fédération malienne de kung-fu wushu (FMKW) a tenu, le dimanche 11 avril dernier, à son siège au stade du 26 Mars, son conseil national ordinaire. L’un des temps forts de la rencontre a été la réélection à la tête du bureau fédéral du kung-fu wushu national du président sortant, Maître Drissa Coulibaly qui a été plébiscité par les délégués des 8 ligues régionales et du District de Bamako.

Ceinture noire, 6è dan, Maître Drissa Coulibaly rempile donc pour un nouveau mandat et présidera aux destinées de la fédération lors des quatre prochaines années. Avant l’élection du nouveau président, les délégués avaient d’abord examiné et adopté le rapport d’activités et le rapport financier et procédé au nettoyage des textes qui régissent la discipline au Mali. La cérémonie d’ouverture du conseil national était présidée par Sidy Sylla, représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), en présence d’Ibrahim Traoré, représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS).

«Je voudrais d’abord remercier les délégués de leur confiance et assurer tout le monde de mon engagement à servir le kung-fu wushu malien aussi longtemps que possible. Je pense que notre bilan est positif. De 2016 à nos jours, tout le monde a pu constater les progrès réalisés par le kung-fu du pays. Durant notre premier mandat, nous avons également organisé plusieurs compétitions sur le plan national et participé à presque toutes les grandes échéances continentales et internationales», a déclaré Maître Drissa Coulibaly, après sa reconduction à la tête de l’instance dirigeante du kung-fu wushu national.

«Notre sélection nationale, poursuivra-t-il, a pris part au Championnat ouest- africain au Togo en 2016 et terminé à la 4è place, avec 12 médailles. En 2019 nous étions au Championnat d’Afrique au Sénégal, l’équipe s’est classée 3è en tao (kata) et 4è en combat, avec 20 médailles.

Je remercie le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité national olympique et sportif et nos différents sponsors pour leur appui et assistance qui nous ont permis d’atteindre ces résultats». Maître Drissa Coulibaly qui était seul candidat à sa propre succession, a promis que la fédération mettra tout en œuvre pour consolider les acquis et continuer sur la même lancée.

Seïbou S. KAMISSOKO

autho

Seïbou S. Kamissoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER