single

Le 8 mars 2021, le monde entier célèbre la Journée internationale des droits de la Femme. Cette journée rappelle à tous, le rôle important joué par les femmes dans le développement de nos pays et de nos communautés. C’est ce qui ressort d’un communiqué conjoint rendu public ce 8 mars par la Mission de l’Union africaine au Mali et au Sahel (Misahel) et le Réseau de réflexion stratégique sur la sécurité au Sahel (2r3s).


Dans la région du Sahel, marquée par la recrudescence des conflits et des défis sécuritaires, les femmes, qui au-delà des conséquences humanitaires qu’elles subissent, sont également des actrices de la paix et de la stabilisation dans leurs pays. Cette année, souligne le communiqué, la pandémie à Covid-19 a fortement marqué nos communautés et a mis en exergue les inégalités structurelles qui indexent les femmes et plus particulièrement celles qui vivent dans des situations de crises, notamment les femmes du Sahel.


Le thème de cette année « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 », célèbre les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde face à la pandémie et met en lumière la nécessité d’un leadership féminin plus présent et plus visible dans le Sahel. Cela passe par un accroissement du nombre des femmes dans les sphères de décisionset aussi par un renforcement de leur rôle en tant qu’actrices de changement, de stabilisation, de développement et de paix.


L’Union africaine, poursuit le texte, à travers la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples relatifs aux droits de la femme (protocole de Maputo), rappelle également le Droit à la paix et à la santé des femmes africaines et la nécessité de lutter contre les pesanteurs culturelles et les pratiques traditionnelles néfastes qui fragilisent la situation de la femme africaine.


La Misahel en collaboration avec le Réseau de réflexion stratégique sur la sécurité au Sahel (2r3s) reste engagée pour le retour de la paix et la sécurité, problématiques auxquelles, le Président feu Pierre Buyoya a fortement contribué au Mali, au Sahel et en Afrique.


« Pour perpétuer sa mémoire, un programme d’excellence, portant son nom, sera institué afin de célébrer les efforts et accompagner le leadership des femmes et des filles dans le Sahel », informe ledit communiqué. Ce programme d’excellence permettra de décerner un prix annuel à une femme mobilisée pour assurer une meilleure prise en compte du genre en matière de paix et de sécurité, dans l’espace sahélo-saharien.


Également, la Misahel et le 2r3s mettront en œuvre un programme de recherche et de renforcement des capacités pour dynamiser le rôle et le leadership des femmes, au niveau politique, sécuritaire, ainsi que dans le domaine de la médiation, de l’anticipation des crises et de la gouvernance.


Massa SIDIBE

autho

Massa Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER