single

La ministre Mme Bouaré Bintou Founé Samaké promet d’accompagner les initiateurs pour la réalisation de leurs objectifs

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Bintou Founé Samaké a procédé, la semaine dernière dans un hôtel de la place, au lancement du projet : «Initiative citoyenne pour la consolidation de la paix et le leadership politique des femmes». C’était en présence du directeur exécutif du Centre malien pour le dialogue inter-partis et la démocratie (Cmdid), Dr Moumouni Soumano et beaucoup d’autres personnalités.

Ce projet qui est mis en œuvre par le Cmdid sur subvention de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), intervient dans les Régions de Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou, Ménaka, Kidal et Taoudéni ainsi que dans le District de Bamako. Pour une durée de 12 mois, il vise à contribuer à une compréhension partagée de la problématique de l’émergence politique des femmes et à renforcer la participation des acteurs de la société civile à la construction d’une cohésion sociale pour la paix.
Convaincue que les progrès sur le genre ne se réaliseront que de manière évolutive, la Fondation Cmdid, selon ses responsables, a élaboré depuis 2008 une approche sur la question qui intègre à la fois la recherche et l’action.

«Ce qui nous a permis d’avoir des éléments de réponses sur les défis relatifs à la question et formuler des pistes de contribution», a confié le directeur exécutif de cette organisation. Dr Moumouni Soumano dira que ce projet se fonde sur les acquis de cette stratégie genre et vise à assurer la consolidation des effets positifs de la loi 052 qui marque un progrès significatif sur la question. Ce projet veut également offrir une plateforme de dialogue et de contribution aux organisations de la société civile afin qu’elles interagissent avec les acteurs institutionnels et les populations.
D’après le premier responsable du Cmdid, la situation difficile de notre pays exige la mobilisation de tous. À ce propos, Dr Moumouni Soumano a soutenu que la société civile représente un vecteur majeur pour la construction de la cohésion sociale.

Rappelant les efforts fournis par notre pays pour la promotion de la femme, la ministre Bintou Founé Samaké a indiqué que le lancement de ce projet sera une plateforme idéale pour aborder en profondeur les principaux problèmes en lien avec l’application de la loi 052, l’implication des femmes et des jeunes dans les instances décisionnelles, les questions de paix/sécurité. Et proposer, a-t-elle complété, des solutions pour leur valorisation et leur meilleure prise en compte dans le développement.
La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille n’a pas manqué de réaffirmer la disponibilité de son département à accompagner les initiateurs du projet dans la réalisation de ses objectifs.


Bembablin DOUMBIA

autho

Bembablin Doumbia

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER