single

Les Mandékas (en rouge) effectuent leur deuxième sortie demain contre Determine Girls du Libéria

Après avoir mené 2-0 au score, les championnes du Mali en titre ont concédé le nul 2-2 contre les Cap verdiennes de Seven Stars, samedi en ouverture du tournoi. Dans l’autre match, les Sénégalaises de l’AS Sacrée Cœur ont dominé 2-1 les Libériennes de Determine Girls

Le coup d’envoi des éliminatoires de la phase finale de la Ligue des championnes d’Afrique de la Zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines a été donné samedi au Cap-Vert.

En ouverture du tournoi dont l’enjeu principal est le ticket de la phase finale, prévue cette année en égypte, le représentant malien, l’AS Mandé et Seven Stars du Cap-Vert se sont neutralisées 2-2, au terme d’un match spectaculaire et qui laisse beaucoup de regrets aux Mandékas. Et pour cause, les championnes du Mali ont mené 2-0 au tableau d’affichage, en moins d’une demi-heure (buts de Bassira Touré et Fatoumata Diarra aux 27è sur penaltyet 29è minutes), mais les joueuses de l’entraîneur Issa Kolon Coulibaly, appelé en urgence pour remplacer Rokiatou Samaké qui ne dispose pas de licence A CAF, ont ensuite laissé filer la victoire, en encaissant deux buts au retour des vestiaires (doublé d’Irlanda Lopez aux 63è et 90è min +1).

La Cap-verdienne qui a sauvé les siennes a été élue Femme du match de cette rencontre inaugurale des éliminatoires de la Zone ouest-africaines.

Pour les Mandékas, ce match nul laisse un goût amer et les championnes du Mali doivent réagir, demain contre Determine Girls du Libéria pour préserver intactes leurs chances de qualification pour la phase finale. Cela est d’autant plus vrai que les Maliennes ont déjà deux points de retard sur le leader du classement, l’AS Sacrée cœur de Dakar qui l’a emporté 2-1 face aux Libériennes dans le deuxième match de la première journée. Joint au téléphone après la rencontre, l’entraîneur de l’AS Mandé a confié que rien n’est encore perdu, avant d’afficher son optimisme pour la suite des événements.

«La course pour le ticket n’est pas perdue, j’insiste là-dessus. Il reste deux matches et nous allons tout mettre en œuvre pour faire carton plein, en espérant, bien entendu un mauvais pas des Sénégalaises contre les Cap-verdiennes demain soir», a dit Issa Kolon Coulibaly. «À la fin du match (contre Seven Stars du Cap-Vert, ndlr), j’ai remonté le moral des joueuses, ensemble, nous allons nous battre pour le ticket qualificatif. Nous sommes conscients que nous avons commis beaucoup des déchets notamment au niveau de la défense.

On va corriger ces lacunes et redoubler d’efforts pour le second match. Je demande à tous les Maliens de prier pour ces filles pour que nous puissions retourner avec la victoire au pays. Nous croyons en nous et c’est l’essentiel», a ajouté l’entraîneur de l’AS Mandé.

La capitaine Salimata Koné abondera dans le même sens. «Nous sommes là avec l’ambition de remporter ce tournoi, donc ce match nul ne change rien à notre objectif. Nous présentons nos sincères excuses aux Maliens pour cette contre performance. Inch Allah, nous allons nous racheter au prochain match», a promis la joueuse.

Djènèba
BAGAYOKO

autho

Djènèba Bagayoko

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER