single

Le jeune jockey Papi est devenu le premier à inscrire son nom au palmarès du Grand prix

Quelle belle initiative de la part des responsables de la Ligue des sports équestres du District de Bamako ? Dimanche dernier, l’instance sportive a lancé un Grand prix dédié à Amadou Diatigui Diarra, l’un des monuments des sports équestres de notre pays.

L’événement s’est déroulé au Champ hippique de Bamako, en présence de plusieurs personnalités et d’une foule des grands jours. Amadou Diatigui Diarra, faut-il le rappeler, fait partie des tout premiers Maliens à créer une écurie dans notre pays et l’homme détient, à ce jour, le record du propriétaire d’écurie le plus titré du Mali.

Dès lors, on comprend l’engouement suscité par le Grand prix que vient de lancer la Ligue des sports équestres du District et qui portera désormais le nom d’Amadou Diatigui Diarra.Comme d’habitude, l’honneur est revenu aux Petits chevaux d’ouvrir le bal sur la distance de 1.400m.

Au terme d’une course âprement disputée, Tantie Kadia, monté par Siaka, s’est hissé sur la plus haute marche du podium, devant Hirondelle, FJR2, Lucas Paqueta et Super Auto. La deuxième épreuve réservée aux Petits chevaux a été remportée par Nyoto et son jockey Demba Sidibé, alors qu’Achour, Bulldozer de Sanando, Souraka Taxi et Bama ont occupé, respectivement les 2è, 3è, 4è et 5è places.

Chez les Demi-cracks qui ont parcouru 1.600m, soit 200m de plus que les Petits chevaux, la victoire est revenue à Diamant Noir et son jockey Demba Sidibé.

Sabot d’or s’est classé 2è, alors que Petit Génie complète le podium. Trêve et Tabarikala ont occupé, respectivement les 4è et 5è places. Après ces trois courses, place a été faite aux Cracks (1.800m) pour le Grand prix proprement dit.

Comme il fallait s’y attendre, la bataille a été rude et le suspense a régné jusqu’au bout, notamment entre Saramani, drivé par Mohamed Doumbia dit Papi et Klessigué. Au finish, Saramani, cheval de l’écurie Chelsea, a dominé les débats et enlevé le Drapeau du premier Grand prix de la saison. Mamadou Doumbia «Papi» devient, ainsi le premier jockey à inscrire son nom au palmarès du Drapeau dédié à Amadou Diatigui Diarra.

Le vainqueur a reçu son trophée des mains de Mahamadou dit Madoufing N’Diaye. Pour la petite anecdote, Bon Père, Tempête et Wizi ont occupé, respectivement les 3è, 4è et 5è places du classement. Madoufing N'Diaye, le propriétaire du cheval Saramani, a décidé d’offrir le Drapeau et le trophée de ce premier Grand prix de la saison au parrain, Amadou Diatigui Diarra.

La Ligue des sports équestres du District de Bamako a également décerné un trophée spécial à Amadou Diatigui Diarra. De leur côté, les supporters de l'écurie Amadou Diatigui Diarra ont décerné des trophées Ciwara aux deux premiers vice-présidents de la Ligue, Mamadou Baba Sylla et Sékou Djigué.

à la fin du Grand prix, Madoufing N’Diaye a exprimé sa joie et rendu un grand hommage à Amadou Diatigui Diarra. «il (Amadou Diatigui Diarra, ndlr) a marqué l’histoire des sports équestres du Mali et continue de le faire à travers ses enfants.

Je suis très content de l’organisation de ce Grand prix qui se déroulera désormais chaque année. C’est la meilleure façon pour nous de rendre hommage à Amadou Diatigui Diarra et à tous les anciens», a dit le propriétaire de l’écurie Chelsea.

Boubacar THIERO

autho

Boubacar Thiéro

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER