single

L’ouvrage jette un regard sur la nébuleuse question du terrorisme


L’écrivain sénégalais Amadou Tidiane Cissé a présenté, récemment, un ouvrage qui s’intitule :«Terrorisme : la fin des frontières ? Nouveaux enjeux de la coopération douanière». Ce document, qui compte 242 pages, paru aux éditions l’Harmatan, est préfacé par le directeur du Timbuktu Institute, Dr Bakary Sambe.


La cérémonie de présentation qui a été organisée à cet effet, dans un hôtel de la place, a enregistré la présence de l’ambassadeur du Sénégal au Mali, Biram Mbagnick Diagne, des représentants du corps diplomatique et organisations sous régionales, régionales et internationales présentes dans notre pays. L’on notait également la présence du directeur du Centre des études sécuritaires et stratégiques au Sahel (CE3S), Dr Ali Tounkara.


Dans cet ouvrage, Amadou Tidiane Cissé jette un nouveau regard sur la nébuleuse question du terrorisme, dont la menace s’étend vers les pays du golfe de Guinée du fait de la porosité des frontières. L’auteur s’inspire de la résolution de Punta Cana sur le rôle des douanes qui sont en première ligne de défense contre l’extrémisme violent et le terrorisme dans le contexte sécuritaire assez complexe au Sahel.


Partant de cette résolution, il s’inscrit dans une nouvelle dynamique de prise en compte de la dimension transfrontière qui constitue un mauvais présage pour la sécurité. Car, selon lui, c’est de là que transitent les marchandises qui peuvent servir de composants dans la fabrication d’Engins explosifs improvisés (EEI). Idem pour le trafic de drogues qui est l’une des sources de financements des groupes terroristes. «Dans ce contexte d’une extrême complexité, les frontières internationales qui constituent pour le service des douanes un point de contrôle des marchandises demeurent également un lieu privilégié de surveillance des échanges stratégiques et d’interception des trafics illicites de précurseurs chimiques qui sont détournés de leur circuit, pour servir de composants dans la fabrication d’EEI», estime Amadou Tidiane Cissé.


Pour le directeur du Timbuktu Institute, la situation sécuritaire, qui sévit au Mali, ne concerne pas que les seuls Maliens. Appuyant ses propos, Dr Bakary Sambe a rappelé que le problème du Mali a commencé au Nord, avant de s’étendre au Centre. Mais aussi, au Burkina Faso et au Niger.


L’inspecteur principal des douanes, Amadou Tidiane Cissé a exercé des fonctions de rédacteur à la direction étude et législation, avant d’être affecté au port autonome de Dakar, où il a été Vérificateur, puis chef des sections. Il occupe actuellement les fonctions de chef du bureau de la sécurité et de la coordination de la lutte contre la fraude. Titulaire d’un brevet de l’école nationale d’administration (ENA) de Dakar, Amadou Tidiane Cissé est détenteur d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en sociologie, délivré par l’universitaire Cheikh Anta Diop de la même ville.

Le libre est disponible dans les librairies au prix de 15.000 Fcfa.


Bembablin DOUMBIA
autho

Bembablin Doumbia

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER