single

Le grand banditisme reste une triste réalité dans la Cité des trois caïmans et sa banlieue. Un braquage spectaculaire s'est passé mercredi soir au quartier de Banankabougou Zrny, en Commune VI du District de Bamako.

C'était l'œuvre d'une bande de sept malfrats évoluant sur plusieurs motos. La scène du braquage dépasse tout entendement qu'on se croirait dans un véritable film, selon les témoins.

Les faits ont eu lieu dans la rue de l'immeuble inachevé appelé « 5 étages » par les habitants du secteur. Les malfrats sous la menace d'armes à feu ont dépossédé leurs victimes de leurs biens.

C'était précisément aux environs de 23 heures 30 mn, la clique circulait sur plusieurs motos lorsque leur chemin a croisé celui d'un certain Boureima Afo Traoré, médecin de son état qui revenait de sa clinique. Ils n'ont pas hésité à le déposséder de son téléphone, sous la menace de leurs armes.

Au même moment, les malfrats ont visé une seconde victime, un autre jeune du quartier en le soutirant sa moto Djakarta. Les vagabonds munis de leurs butins se sont sauvés avec des coups de sommation en l’air pour dissuader les populations de toutes velléités de course poursuite.

Cet énième braquage à main armée remet sur la table l’épineuse question de l'insécurité favorisée par la prolifération d'armes de tout calibre à travers la ville de Bamako et ses environs.

A. TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER