single

Dans un communiqué publié, ce mardi 06 juillet 2021, signé de son président, Bandjougou Danté, la Maison de la Presse (MP) indique avoir appris par voie de presse, « avec satisfaction le lancement par Interpol d'un mandat d'arrêt international contre Karim Keïta, fils de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta et ancien président de la commission Défense de l’Assemblée nationale du Mali dans le cadre de l’affaire de la disparition de notre confrère du journal le Sphinx, Birama Touré , porté disparu depuis le 29 janvier 2016 ».

Selon le communiqué, la Maison de la presse apporte tout son soutien à la justice et souhaite que cette action soit le début de la manifestation de la vérité dans « cette triste affaire ». Tout en saluant l’ensemble de la presse nationale et internationale pour la mobilisation constante, la Maison de la Presse « encourage la justice à aller jusqu’au bout pour faire toute la lumière sur cette affaire », conclut le document.

Il faut rappeler que dans le cadre de l'exécution du mandat d'arrêt décerné par le doyen des juges d'instruction après avis du procureur de la République près le tribunal de grandes instances de la Commune lV, Interpol Mali a émis ce lundi 05 juillet 2021, une notice alertant les autres services de police à travers le monde en vue de l’arrestation de Karim Keïta, cité dans l'affaire de la disparition du journaliste Birama Touré. Depuis le déclenchement de l'affaire, il y'a cinq ans, presque tous les suspects ont été écoutés sauf Karim Keïta.

A. TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER