single
L'auteur de l'agression contre le président de la Transition, colonel Assimi Goïta, le 20 juillet 2021 à la Grande Mosquée de Bamako et qui avait été aussitôt maîtrisé par les services de sécurité, est décédé ce dimanche à l'hôpital du Point G, où il avait été admis, annonce un communiqué du gouvernement.


« Au cours des investigations qui ont permis de mettre en évidence des indices corroboratifs des infractions sus visées, son état de santé s’est dégradé », précise le communiqué, avant d’ajouter que « une autopsie a été immédiatement ordonnée pour déterminer les causes de son décès ».


Le gouvernement rappelle que son décès ne fait pas obstacle à la poursuite de l’enquête déjà en cours au niveau du parquet de la commune II, note le communiqué. Et de préciser « que les premiers indices collectés et les informations recueillies indiquent qu’il ne s’agissait pas d’un élément isolé ».


Il faut rappeler qu'au lendemain de l'incident malheureux, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de la Commune II de Bamako, avait ouvert une enquête en vue de faire toute la lumière sur cet événement.


A. TRAORÉ
autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER