single

Le Conseil national de Transition(CNT) se désolidarise des déclarations tendant à décrier la présence militaire française au Mali.


Le président de l'organe législatif de la Transition l'a affirmé dans un communiqué publié ce vendredi 15 janvier 2021.

Lire aussi : Mali: Le Premier ministre inaugure le seuil barrage de Kourouba ce vendredi

« Le président du Conseil national de Transition a le regret de constater que depuis quelques jours, des déclarations émanant de certains mouvements et regroupements, au sein desquels militent quelques membres du CNT, tendent à décrier la présence militaire française au Mali », indique le communiqué.


Au moment où notre pays aspire profondément à la paix et la stabilité, le président du CNT « informe l'opinion nationale et internationale que lesdites déclarations n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs », précise le document. Par ailleurs, « il tient à réaffirmer le soutien et la disponibilité du CNT à l'endroit de tous les partenaires qui œuvrent aux côtés du Mali dans la lutte contre le terrorisme, sous toutes ses formes », précise le texte.


Au demeurant, le président du Conseil national de Transition invite l'ensemble des membres du CNT à se focaliser exclusivement sur la mission qui leur est dévolue dans le cadre de la Transition en cours au Mali. Et « d'observer strictement les dispositions de l'article 92 du règlement intérieur interdisant d'user de leur titre pour d'autres motifs, que pour l'exercice de leur mandat », exhorte le communiqué du président du CNT.


A.TRAORÉ

autho

Aboubacar Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER