single

Les responsables du ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, en collaboration avec la direction générale du Commerce de la Consommation et de la Concurrence ont, dans un communiqué, rendu public ce samedi, les prix indicatifs plafonds des produits de première nécessité ayant reçu de l'accompagnement du gouvernement.


En ce sens, le prix plafond du sucre en poudre en gros est fixé à 450 000 Fcfa la tonne, le prix en détail plafond est de 500 Fcfa le kg. Le riz brisé importé non parfumé en gros est cédé au prix plafond est de 290 000 Fcfa la tonne et à 340 Fcfa le kg au détail.


Lire aussi : Mali: de nouvelles mesures pour rompre la chaîne de contamination de la Covid-19


Le prix plafond en gros de l'huile alimentaire locale est fixé à 110 000 Fcfa les 200 litres et le prix plafond au détail est à 650 Fcfa le litre. Le prix plafond du tourteau de coton est fixé à 140 000 Fcfa la tonne et au détail à 7 350 Fcfa, le sac de 50 kg. Le pain sera vendu en gros au prix plafond de 200 Fcfa le pain de 300 g et au détail à 250 Fcfa le pain de 300 g. La mesure touche également le gaz butane dont le plafond au détail est fixé à 2 910 FCFA pour le B6 et à 1 335 FCFA pour le B3.


Le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, rappelle que le respect de ces prix indicatifs plafonds est une obligation pour tous.


S. SIDIBÉ
autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER