single

L’engagement du gouvernement à acquérir suffisamment de doses de cet antigène connait un début de concrétisation. Ce premier arrivage de 396.000 doses de vaccin sera utilisé bientôt dans la capitale pour immuniser les agents de santé, les personnes âgées et celles présentant des comorbidités


La date du 5 mars 2021 sera marquée d’une pierre blanche dans notre pays puisque ce jour-là le Mali a reçu ses premières doses de vaccin contre la pandémie du coronavirus. Les autorités de la Transition ont de bonnes raisons de se réjouir puisque nous faisons partie des premiers pays africains à recevoir le vaccin.


Il était précisément 11H 43 mn lorsque l’avion transportant les vaccins anti-Covid-19 pour notre pays s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international Président Modibo Keita. Le président de la Transition, Bah N’Daw, tout de blanc vêtu et visiblement heureux d’avoir tenu la promesse d’acquisition de vaccins contre la Covid-19 pour nos compatriotes, a tenu à réceptionner en personne ces premières doses qui vont certainement permettre de préserver nos compatriotes de Covid-19 mais aussi de réduire l’impact de la maladie.


C’était en présence du Premier ministre Moctar Ouane, des membres du gouvernement, y compris la ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby et du représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Jean Pierre Batiste. Etaient aussi présents le représentant adjoint du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans notre pays, Bouasria Mohamed et nombre d’autres invités de marque.

Lire aussi : Lutte contre la Covid-19 : un appui matériel de qualité


Au total, un premier lot de 396.000 doses de vaccin anti-Covid-19 a été livré à notre pays dans le cadre du Programme Covax (un mécanisme mis en place par l’OMS pour garantir l’accès au vaccin anti-Covid-19 à tous les pays) et en partenariat avec le CEPI (une coalition internationale pour la préparation aux épidémies), l’Alliance mondiale pour les vaccins (GAVI) et l’Unicef.


Le Premier ministre a exprimé la grande satisfaction du gouvernement à recevoir ce premier lot de vaccin anti-Covid-19. Pour lui, il est clair que ceci marque la concrétisation d’une annonce faite au peuple malien. En effet, le gouvernement avait indiqué vouloir acquérir 8,4 millions de doses de vaccins. Cet engagement va dans le sens de la protection de la population contre cette redoutable pandémie, a relevé le Premier ministre.


En outre, Moctar Ouane a tenu à préciser que notre pays figure à présent parmi les premiers africains et le premier pays sahélo-saharien à recevoir ce vaccin. «Il s’agit là d’une première étape qui est la livraison dont le financement est entièrement acquis», a indiqué le chef du gouvernement, avant d’ajouter que ce résultat est le fruit d’un travail remarquable entre nos services et les partenaires. Il a également noté qu’en plus de la vaccination, l’observation des mesures barrières est essentielle.


«Nous l’avons promis, nous l’avons fait», s’est réjouie la ministre de la Santé et du Développement social avec la conviction du devoir accompli en partie. Dr Fanta Siby a fait savoir que l’obtention de ces premières doses de vaccin anti-Covid-19 réconforte son département. En plus des gestes barrières, de la prise en charge des cas, a-t-elle souligné, ces vaccins soulageront fortement la population.


Dr Fanta Siby a aussi invité nos compatriotes à faire confiance au vaccin et à accepter de se faire vacciner. Elle a aussi révélé que la vaccination commencera bientôt dans la capitale. Les agents de santé, les personnes présentant des comorbidités et celles âgées de 60 ans voire plus seront les premiers concernés.


F. NAPHO

autho

Fatoumata Napho

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER